Après les études c'est dieu

Pages: 20 (4917 mots) Publié le: 18 octobre 2013
Église protestant unie de France – Pôle national formation

28/07/2013

page 1/7

Dimanche 28 juillet 2013 Pasteur Jean-Jacques MULLER, (REPRISE) Textes : Actes 24, v. 10 à 27 Psaume 138 Genèse 18, v. 20 à 32 Colossiens 2, v. 11 à 14 Luc 11, v. 1 à 13

Notes bibliques
Remarque préliminaire : la péricope proposée par le lectionnaire est Col 2, 11 – 14 ; nous nous expliquons dans la suite pourl’élargissement à 2, 9 – 15. I . L’Épître aux Colossiens 1) Thèmes et composition On peut énumérer les différents thèmes abordés dans Colossiens (le Christ créateur et rédempteur « en qui habite toute la plénitude de la divinité », l’Église conçue comme corps dont le Christ est la tête, la polémique à l’endroit de la « philosophie colossienne », le baptême et la vie chrétienne compris comme participationà la résurrection du Christ, l’éthique traduite dans des « codes domestiques », etc.) ; mais pour comprendre leur articulation et saisir la visée de l’épître, il faut s’interroger sur la composition de celle-ci, comme le souligne J.-N. Aletti : « La composition d’un écrit, en particulier d’une épître, se révèle en général des plus utiles pour en déterminer le thème principal » (p.40). Auxdivisions thématiques traditionnelles de Colossiens, qui distinguent par exemple une partie didactique (chapitres 1 et 2) et une partie exhortative (chapitre 3 et 4), il faut sans doute préférer les propositions de composition plus récentes qui prennent en compte des critères littéraires (les parallélismes) et rhétoriques, tout en ayant à l’esprit les réserves d’A. Dettwiler, « L’application descatégories rhétoriques s’avère fructueuse pour clarifier avant tout la partie polémique de la lettre (2,6-23), mais il semble prudent de ne pas vouloir soumettre de manière rigide l’ensemble de celle-ci au schéma rhétorique gréco-romain » (2000, p.276). D’après J.-N. Aletti (p.39), c’est le passage 1,21-23 (la partitio), venant après la salutation épistolaire (1,12), l’action de grâce (1,3-8), la prièrepour les Colossiens (1,9-14) et l’hymne au Christ (1,15-20), qui annonce l’objet de la lettre, les thèmes qui seront traités, à savoir : l’œuvre du Christ pour la sainteté des croyants (v.21 et 22) la fidélité à l’Évangile reçu (v.23a) et annoncé par Paul (v.23b) C’est dans un ordre inverse que la suite de l’épître va développer ces trois thèmes : c’) le combat de Paul pour l’annonce de l’Évangile(1,25-2,5) b’) la fidélité des croyants à l’Évangile reçu (2,6-23) a’) la sainteté des croyants (3,1-4,1) L’épître se termine par des exhortations générales (4,2-6) et des informations et des salutations diverses (4,7-18). 2) Auteur et date La question de l’identité de l’auteur n’est pas déterminante pour l’interprétation d’un écrit. Il n’est cependant pas inutile, pour l’étude de notre péricope,d’être informé du débat autour de la paternité paulinienne de Colossiens. Trois positions s’affrontent. Celle, d’une part, sans doute majoritaire parmi les exégètes aujourd’hui, qui considère Colossiens comme étant l’œuvre d’un disciple de Paul, écrite peu après la mort de ce dernier. Des différences de style et de vocabulaire (l’importance du terme « le mystère », Col 1,26.27 ; 2,2 ; 4,3), maissurtout quant à la conception du Christ, de l’Église et de l’éthique, par rapport aux épîtres pauliniennes reconnues comme authentiques, inclinent à voir en Colossiens un développement ultérieur, avec une forte accentuation christologique, de la pensée de Paul (A. Dettwiller, 1995, p.39). Celle, d’autre part, qui consiste à maintenir l’authenticité paulinienne de Colossiens. J.-N. Aletti, pour quiColossiens « est très probablement de Paul » (p.280), estime que la présence d’une christologie profilée ne
Église protestant unie de France - 47 rue de Clichy 75311 Paris Cedex 09 www.eglise-protestante-unie.fr Tél. 01 48 74 90 92

Église protestant unie de France – Pôle national formation

28/07/2013

page 2/7

justifie pas une datation tardive de l’épître, mais s’explique par la nécessité...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • C'est dieu qui est fort
  • Poursuites études après gea
  • Etudes après un bac stg
  • Apres la mort de dieu quel place pour l'esprit dans la société
  • Croire en dieu après auschwitz
  • Mon dieu !
  • Dieu
  • Dieu

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !