Argumentation

663 mots 3 pages
8 LES STRATÉGIES D’ARGUMENTATION
Le texte argumentatif se caractérise par l’énoncé d’une thèse. L’auteur doit chercher à influencer son lecteur, pour que celui-ci, à son tour, y adhère. Il doit donc adopter une stratégie d’argumentation qui vise à convaincre le lecteur et le persuader grâce à la maîtrise de l’éloge et du blâme, de la polémiqueet de la satire. 1

L’art de convaincre

La thèse. Elle constitue l’idée essentielle défendue par un locuteur dans son texte : on la retrouve définie soit en introduction, soit en conclusion. Le raisonnement, ou argumentation, peut suivre deux logiques. • La déduction : on part d’ une loi générale pour aboutir à un fait particulier. C’ est le type de raisonnement que recoupe le syllogisme. (Tous les hommes sont mortels. Or Socrate est un homme. Donc Socrate est mortel.) • L’induction : on part d’ un fait particulier pour aboutir à une loi générale. (Il a eu une bonne note. C’ est donc un bon élève.)

Les arguments. Ce sont les raisons exposées par le locuteur pour étayer sa thèse. On peut les classer en trois catégories. • L’argument d’autorité : il s’ agit d’ une opinion émise par une autorité que l’ on peut difficilement contester ; • L’argument ad hominem : on invoque une raison personnelle (vie privée, physique, personnalité) pour attaquer la thèse de l’adversaire ; • Les exemples : ils illustrent les arguments concrètement. Procédés du discours argumentatif • La thèse rejetée : pour les besoins de son argumentation, le locuteur peut prendre en compte une thèse contraire à la sienne. La thèse du locuteur est ainsi soutenue par opposition. • La concession : stratégie qui consiste à faire semblant d’accepter la thèse de l’ autre pour mieux soutenir la sienne. On peut aisément la repérer grâce à des connecteurs logiques qui indiquent l’ opposition ou la concession (« certes, « mais », « sans doute », « pourtant… »). • L’ organisation logique : les arguments, reliés entre eux par des connecteurs logiques, peuvent

en relation

  • argumentation
    753 mots | 4 pages
  • Argumentation
    969 mots | 4 pages
  • Argumentation
    968 mots | 4 pages
  • L ARGUMENTATION
    1275 mots | 6 pages
  • Argumentation
    1308 mots | 6 pages
  • Argumentation
    444 mots | 2 pages
  • argumentation
    277 mots | 2 pages
  • argumentation
    1274 mots | 6 pages
  • Argumentation
    4013 mots | 17 pages
  • Argumentation
    1026 mots | 5 pages