aristote la technique

468 mots 2 pages
Phrase 8 : Elle peut être tout cela, parce qu’elle est capable de tout saisir et de tout tenir.

L’intuition d’Aristote, selon laquelle la main fait la grandeur de l’homme, sera particulièrement féconde. Les philosophes et les anthropologues montreront par la suite, dans un autre cadre explicatif - celui de l’ évolutionnisme, comment la non-spécialisation de la main (qui reste en fait un organe très primitif comparativement aux organes des autres espèces) permet le perfectionnement de l’espèce humaine.

On sait aujourd’hui que l’acquisition de la bipédie chez les hominidés a eu pour conséquences la libération de la main ( jusqu’alors mobilisée par la locomotion) ainsi que la libération de la mâchoire pour le langage. Le passage la station debout a également conditionné la structure de la colonne vertébrale ainsi que le positionnement de la tête, permettant le développement du cerveau.

Le geste de la main, l’expressivité du langage et le cerveau se développent donc de façon concomitante. Cependant on a tendance à penser aujourd'hui - contrairement à Aristote - que l’homme a d’abord été un homo faber avant d’être un homo sapiens. Même si l’outil n’est pas à proprement parler un critère biologique, il fait partie aujourd’hui des critères qui définissent l’humanité. En 1964 le premier représentant daté du genre humain est un homo habilis : un homme habile, un homme qui fabrique des outils.

L’histoire de l’humanité montre comment les techniques s’extériorisent progressivement hors du corps de l’homme pour s’objectiver en schèmes et procédures autonomes. Le premier outil de l’homme est bien la main, qui ensuite devient moteur pour se prolonger dans des instruments qui, avec l’utilisation de forces extérieures, vont s’autonomiser sous la forme de machines et d’automates.

Mais, si cela paraît évident pour les instruments et les machines produites par l’homme, cet outil qu’est la main qui est une extension du

en relation

  • sdfg
    1650 mots | 7 pages
  • dissertation de philo
    727 mots | 3 pages
  • Explication de texte : les parties des animaux d'aristote / la main et l'intelligence
    2342 mots | 10 pages
  • Philosophie fiction
    3603 mots | 15 pages
  • Commentaire de texte en philosophie : aristote sur l'art romantique
    1325 mots | 6 pages
  • Moooouuuuuais
    5166 mots | 21 pages
  • Texte d'aristote, sur la main
    1864 mots | 8 pages
  • Rhétorique et dialectique dans le livre i e la rhétorique d’aristote
    1621 mots | 7 pages
  • corrigé teste aristote
    1934 mots | 8 pages
  • La vie
    12805 mots | 52 pages