Aristote

1378 mots 6 pages
Une action est ce que fait quelqu'un pour réaliser une intention, elle implique donc par définition la volonté de cette même personne. On peut donc se demander comment on peut différencier notre propre responsabilité et nos actions. La responsabilité de nos actes dépend t-elle entièrement de nous ? Selon Aristote, nous ne sommes pas directement responsables de nos actions mais de ce qui nous a poussé à exécuter cette action. Dans un premier temps, Aristote énonce la pensée de la plus grande partie de la population qui est que l’Homme est forcément responsable de ses actions puisqu’il est responsable de ce qui l’y a mené (l 1-2). Ensuite, Aristote montre par le biais d’un exemple les deux différentes situations possibles, le cas où l’homme est responsable des causes de son action et le cas où l’homme est forcé d’exécuter cette action (l 3-8). Enfin, l’auteur parle d’un cas particulier où le sujet est responsable de son action puisqu’il est responsable de ses causes afin d’expliquer à l’opinion publique la finesse de son résonnement (l8-13). Si, comme le pense Aristote, nous ne sommes responsables que des causes à l’origine de nos actions. Comment pouvons-nous être sûr que nous sommes responsables de leurs causes ?

Comment la plus grande partie de la population conçoit-elle la part de responsabilité de l’homme dans les actions qu’il exécute ?
D’après Aristote, l’opinion commune fait des actions dont les causes dépendent de l’homme des actions volontaires.
Ici, l’opinion désigne les actions de l’homme comme dépendantes de lui puisqu’elles sont exécutées par l’intermédiaire de « principes » (l 1) de l’homme. Cela montre ainsi une volonté de l’homme à faire cette action. On a donc une différenciation entre les causes des actions et des actions elles-mêmes. Une action est par définition et donc pour l’opinion commune quelque chose fait par un sujet pour produire un effet sur quelqu'un ou pour réaliser une intention ou une impulsion. Or les causes (ici appelées

en relation

  • Aristote
    1765 mots | 8 pages
  • Aristote
    2580 mots | 11 pages
  • aristote
    7595 mots | 31 pages
  • Aristote
    306 mots | 2 pages
  • Aristote
    514 mots | 3 pages
  • Aristote
    32045 mots | 129 pages
  • Aristote
    1524 mots | 7 pages
  • Aristote
    2566 mots | 11 pages
  • Aristote
    1540 mots | 7 pages
  • Aristote
    4209 mots | 17 pages