Assurance maladie en afrique subsaharienne

8260 mots 34 pages
I. Considérations générales et problématique de l’assurance maladie en Afrique
L’assurance maladie au sens de la sécurité sociale peut être définie comme une méthode de financement et de gestion des soins de santé qui consiste à répartir la charge des coûts de soins médicaux dispensés aux patients sur une période, à un groupe de personnes qui partagent ainsi le risque du coût desdits soins médicaux. Elle suppose donc la création par une législation, d’un régime d’assurance sociale financé par des cotisations et parfois aussi, par des subventions, dans le but de réaliser ou d’atteindre certains objectifs de la politique nationale en matière de santé publique. Dans un régime d’assurance maladie au sens de la sécurité sociale, les organismes en charge de la gestion du régime sont généralement à but non lucratif, à la différence des assurances privées. De plus, l’affiliation est généralement obligatoire contrairement aux assurances privées qui reposent sur des bases volontaires. Par ailleurs, même lorsque l’affiliation n’est pas obligatoire, d’autres mécanismes sont utilisés pour éviter une mauvaise sélection des risques (marketing social, périodes de stage).En outre, dans le régime de l’assurance maladie de la sécurité sociale, les assurés paient une cotisation forfaitaire ou liée à leurs gains, c'est-à-dire que le montant de la cotisation n’est nullement lié aux risques qui pèsent sur leur santé. La formule consacrée ici est que<< chacun paie en fonction de ses moyens et bénéficie des prestations en fonction de se besoins>>. L’assurance maladie de la sécurité sociale a un but social contrairement à l’assurance privée ou commerciale qui, a un but lucratif et dans laquelle l’assureur fixe le montant de la prime en fonction du risque individuel. En somme, l’assurance maladie est basée sur la notion de mise en commun des risques et des ressources.
Il est généralement reconnu que l’accès aux soins de santé est important tant pour l’individu, sa

en relation

  • Terme etudiant
    1835 mots | 8 pages
  • Comparaison du marche d’assurance au cameroun et en guinée
    2793 mots | 12 pages
  • Microassurance au congo: une opportunité de sortie pour les populations vulnérable
    6097 mots | 25 pages
  • Xgxgwww
    2089 mots | 9 pages
  • Droit
    3256 mots | 14 pages
  • Les femmes migrantes et le vih/sida
    23582 mots | 95 pages
  • najib
    2471 mots | 10 pages
  • Sida
    593 mots | 3 pages
  • Mémoire micro assurance
    11033 mots | 45 pages
  • Vih sida
    5090 mots | 21 pages