Astrolabe

Pages: 7 (1555 mots) Publié le: 17 mars 2013
L'ASTROLABE
HISTOIRE DE L’ASTROLABE
Les scientifiques et les historiens attribuent souvent la création de l'astrolabe au Grec Hipparque.
Ce dernier aurait vécu au second siècle avant Jésus-Christ. Il est, comme la plupart des savants de son
temps, multidisciplinaire c'est-à dire qu'il est reconnu comme mathématicien, géographe et astronome. Il
est le premier à appliquer la projectionstéréographique à la Terre. Ceci consiste à représenter sur un plan
(parallèle ou confondu à l'équateur) une boule, en l’occurrence, en la privant d'un point (généralement
l'un des deux pôles). Les travaux d'Hipparque sont repris par la suite jusqu'à aboutir à l'élaboration de
l'astrolabe planisphérique au quatrième siècle après Jésus-Christ.
Cet astrolabe, apparu à Alexandrie, représentel'ensemble des connaissances astronomiques et
mathématiques de l'époque. Les écrits sont donc repris pour aboutir à la création du plus ancien texte
décrivant l'astrolabe et ses usages qui sont, à ce moment-là, purement astronomiques. Le traité de
l'astrolabe est écrit par Jean Philopon, toujours à Alexandrie, au sixième siècle de notre ère. Mais c'est
dans le monde arabe que l'astrolabe vatrouver sa pleine utilité grâce au financement de nombre de
califes qui apprécient grandement les sciences. C'est peut-être également grâce à la nécessité qu'a la
religion musulmane de se repérer dans le temps, et de s'orienter en direction de la Mecque pour les
prières, que l'astrolabe se développe rapidement.
A partir de là, Al-Khawarizmi ajoute divers éléments à cet astrolabe rudimentairetels que le
quadrant des sinus (pour les calculs trigonométriques) ou encore les cercles d'azimut (pour les
directions). L'astrolabe devient alors multitâche et permet le calcul de données topographiques et la
mesure du temps. Jusqu'alors l'utilisation de l'instrument astronomique s'organise sur une même latitude
mais avec l'augmentation de la distance parcouru lors des déplacements, unbesoin émerge : un astrolabe
qui puisse s'utiliser quelle que soit la latitude. C'est au onzième siècle de notre ère qu'il a été inventé, à
Tolède, dans Espagne alors musulmane. Mais ne s'employant pas de la même façon et étant peu
pratique, cet astrolabe a été oublié au profit de l'astrolabe traditionnel dit planisphérique. Le transfert des
connaissances se fit aux alentours de l'an milleavec l’avènement du pape Sylvestre II, homme de
sciences.
Par la suite avec l'essor des grandes découvertes la production d'astrolabes atteignit des taux
record aux alentours de Louvain. Pour des raisons pratiques, la structure de l'astrolabe est tronquée et
alourdie pour offrir moins de résistance aux vents marins. Un nouveau type d'astrolabe voit alors le jour
: l'astrolabe nautique.Depuis, l'astrolabe est remplacé par des instruments autrement plus spécialisés tels
que l'horloge de précision ou le sextant.
DESCRIPTIF
Le terme « astrolabe » vient du grec « astron » et « lambanein » qui signifient respectivement « étoile »
et « prendre ». On peut donc traduire le terme astrolabe par preneur d'étoiles. Concrètement l'appellation
représente en un sens le principe defonctionnement de l'astrolabe. Celui-ci consiste en effet à
« prendre » la hauteur des « étoiles » (ou angle de mesure) depuis le lieu où l'on se trouve afin que par la 15
suite, on détermine ses coordonnées.
Pour cela, on se sert du dos de l'astrolabe sur lequel se trouve l'alidade (réglette en arabe)
comparable à une lamelle se déplaçant sur un arc de cercle allant de 0° à 90° qui va servird'outil de
visée. Donc, pour prendre la mesure d'angle on tient l'astrolabe à la verticale en le tenant par son anneau
et on vise avec l'alidade l'étoile dont on veut prendre la hauteur qui est comprise entre 0° (l'horizon) et
90° (le zénith à la verticale) jusqu'à ce que les pinnules de visées, correspondant à des encoches, soient
alignées. Puis on s'en réfère au rapporteur sur lequel se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Texte L Astrolabe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !