Astrolabe

1555 mots 7 pages
L'ASTROLABE
HISTOIRE DE L’ASTROLABE
Les scientifiques et les historiens attribuent souvent la création de l'astrolabe au Grec Hipparque.
Ce dernier aurait vécu au second siècle avant Jésus-Christ. Il est, comme la plupart des savants de son temps, multidisciplinaire c'est-à dire qu'il est reconnu comme mathématicien, géographe et astronome. Il est le premier à appliquer la projection stéréographique à la Terre. Ceci consiste à représenter sur un plan
(parallèle ou confondu à l'équateur) une boule, en l’occurrence, en la privant d'un point (généralement l'un des deux pôles). Les travaux d'Hipparque sont repris par la suite jusqu'à aboutir à l'élaboration de l'astrolabe planisphérique au quatrième siècle après Jésus-Christ.
Cet astrolabe, apparu à Alexandrie, représente l'ensemble des connaissances astronomiques et mathématiques de l'époque. Les écrits sont donc repris pour aboutir à la création du plus ancien texte décrivant l'astrolabe et ses usages qui sont, à ce moment-là, purement astronomiques. Le traité de l'astrolabe est écrit par Jean Philopon, toujours à Alexandrie, au sixième siècle de notre ère. Mais c'est dans le monde arabe que l'astrolabe va trouver sa pleine utilité grâce au financement de nombre de califes qui apprécient grandement les sciences. C'est peut-être également grâce à la nécessité qu'a la religion musulmane de se repérer dans le temps, et de s'orienter en direction de la Mecque pour les prières, que l'astrolabe se développe rapidement.
A partir de là, Al-Khawarizmi ajoute divers éléments à cet astrolabe rudimentaire tels que le quadrant des sinus (pour les calculs trigonométriques) ou encore les cercles d'azimut (pour les directions). L'astrolabe devient alors multitâche et permet le calcul de données topographiques et la mesure du temps. Jusqu'alors l'utilisation de l'instrument astronomique s'organise sur une même latitude mais avec l'augmentation de la distance parcouru lors des déplacements, un

en relation

  • Texte L Astrolabe
    937 mots | 4 pages
  • L'astrolabe
    1788 mots | 8 pages
  • Titre
    1834 mots | 8 pages
  • CCF Plessis
    1072 mots | 5 pages
  • Peine de mort
    1690 mots | 7 pages
  • Chap
    1493 mots | 6 pages
  • Biographie de Hypathie
    888 mots | 4 pages
  • Dossier histoire/geo
    3423 mots | 14 pages
  • Dissert
    3295 mots | 14 pages
  • Complot a versaille
    1138 mots | 5 pages