Aucun

377 mots 2 pages
Conclusion :

Au travers de ces expériences, nous avons vu que les cristaux se forment par trouble d’une solution sursaturée mais les cristaux peuvent aussi se cristalliser de manière différente mais que nous n’avons pas pu réaliser ou tester en laboratoire étant donné la dangerosité ou l’inaccessibilité des méthodes. La cristallisation peut se faire aussi : Soit par refroidissement des minéraux en fusion, ou magmas, des minéraux à l'état gazeux ou fumerolles (minéraux formés à hautes températures); soit à partir de solutions hydrothermales (minéraux de basses températures).

La croissance des cristaux commence quand, après formation d'un minuscule cristal, celui-ci soustrait à son environnement de plus en plus de la substance dont il est composé.

Pour comprendre la forme d'un cristal il faut s'intéresser à la cristallographie, plus précisément à l'ensemble des relations de symétrie existant dans une maille (groupe d'espace) ainsi que les positions des atomes dans cette maille. Avec ces informations, on peut calculer l'énergie nécessaire à la création d'un plan atomique à la surface d'un cristal à l'aide de ce que l'on appelle les reconstructions de Wulf. Grâce à ces reconstructions il est possible de connaître à l’avance les diverses formes cristallines d’un minéral.
Pour comprendre mieux la raison de la forme d’un cristal, il ne faut pas ignorer que la nature est fainéante et que lorsqu'on lui laisse le choix et le temps, elle choisit toujours les solutions qui lui coûtent le moins d'énergie. Ainsi, la forme d'un cristal témoigne des conditions physiques qui prévalaient lors de sa croissance, car c'est la forme qui a coûté le moins d'énergie.
Deux effets, permette d’expliquer les diverses formes adoptées par les minéraux: les conditions physiques (pression, température, vitesse de cristallisation), ainsi que les conditions chimiques (pH, espèces en solution).
Ces deux mécanismes expliquant la forme des cristaux sont généraux et ont lieu dans tous

en relation

  • aucun
    3762 mots | 16 pages
  • Aucun
    9875 mots | 40 pages
  • Aucun
    3578 mots | 15 pages
  • Aucun
    806 mots | 4 pages
  • AUCUN
    3655 mots | 15 pages
  • Aucun
    23662 mots | 95 pages
  • Aucun
    1891 mots | 8 pages
  • Aucun
    2470 mots | 10 pages
  • Aucun
    360 mots | 2 pages
  • Aucun
    444 mots | 2 pages