Avantages et inconvéniants des ogm

Pages: 21 (5053 mots) Publié le: 28 février 2011
Comment obtient-on un OGM ?
Les techniques de transformation
La première phase du transfert consiste à isoler le gène d'intérêt par le biais de la sélection. Ce gène sera alors extrait, puis purifié avant d'être intégré dans une construction moléculaire qui est constituée de trois éléments :
un promoteur, c'est à dire une séquence placée en amont du gène et qui est nécessaire à satranscription,
un gène d'intérêt, qui comprend également un marqueur visuel et marqueur de sélection,
un site de terminaison, séquence présente en aval et au niveau de laquelle l'élongation de l'ARN (Acide RiboNucléique) prend fin.
Comme les techniques d'introduction de ces constructions dans le génome demandent une grande quantité d'ADN (Acide DésoxyriboNucléique), il sera nécessaire de multiplier laconstruction. Cette opération est réalisée en introduisant celle-ci dans un plasmide doté d'une séquence qui lui permettra de se répliquer de façon autonome dans une bactérie-hôte.
La modification génétique d'un organisme se fait par deux approches :
1. Le transfert direct
La transformation directe consiste en l'introduction dans le génome d'un gène véhiculé le plus souvent par un plasmideclassique (exemple : pUC), par le biais de techniques physico-chimiques.
La première méthode de transfert direct fut l'introduction mécanique d'ADN dans des protoplastes (cellules dont on a ôté la paroi pectocellulosique). La cellule peut alors être facilement transformée par des techniques chimiques ou physiques :
le polyéthylèneglycol (PEG), qui est un agent chimique possédant la faculté dedéstabiliser la membrane plasmique des protoplastes, permettant ainsi la pénétration des molécules d'ADN,
l'électroporation, plus délicate à maîtriser, consiste à appliquer de courts chocs électriques de fort voltage aux protoplastes, ce qui permet l'ouverture de pores facilitant le passage de l'ADN. Le principal problème de ces deux méthodes est la faible capacité de régénération des protoplastes ainsique le risque de voir apparaître un transfert de plusieurs copies, ce qui aura des répercussions sur la stabilité de l'insert ou de son expression.
La microinjection est une autre méthode de transfert physique, basée sur l'utilisation de microseringues manipulées sous microscope et permettant l'introduction directe de molécules, voire d'organites entiers, dans des cellules isolées. Cependant,cette méthode ne s'applique que dans des cas particuliers car elle est complexe et lourde à utiliser.
Parmi toutes ces techniques, la plus courante est l'utilisation du " canon à gènes ", également appelée biolistique. Cette méthode consiste à propulser le transgène à l'intérieur de cellules végétales, isolées ou appartenant à un tissu ou à un organe. Les constructions moléculaires sont adsorbéesà la surface de projectiles microscopiques (billes d'or de 0,6 à 2 µm de diamètre), qui seront bombardés sur les cellules végétales. Ces billes seront progressivement freinées en traversant les différentes couches cellulaires. Quelques unes des cellules atteintes vont alors insérer spontanément les transgènes dans leur génome. La biolistique a ainsi été employée sur de nombreuses espècesvégétales : blé, maïs, riz, soja, tabac...
2. Le transfert indirect
Le développement de la transgénèse végétale a connu son essor grâce à la découverte de bactéries telluriques phytopathogènes : Agrobacterium tumefaciens et Agrobacterium rhizogenes.
Ces micro-organismes sont capables de détourner à leur profit le métabolisme de certaines espèces végétales en faisant produire, aux cellules qu'ilsinfectent, des molécules nutritives (appelées opines) nécessaires à leur croissance. Il a été ainsi démontré que ce dérèglement cellulaire était dû à une véritable opération de génie génétique, dont les responsables sont des plasmides d'environ 200 kb : Ti et Ri.
En fait, suite à l'infection bactérienne, c'est l'intégration dans le génome de la plante d'un fragment de ces plasmides, le T-DNA, qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Avantage et inconveniant
  • Avantages des OGM
  • EIRL, les avantages et inconvéniant
  • Solaire avantage et inconveniant
  • Internet au travail avantages et inconvéniants
  • Voiture éléctriques : avantages et inconvéniants
  • Les médias avantage et inconvéniant
  • AVANTAGES ET INCONVENIANTS DES DIFFERENTS TELEPHONES

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !