Béton armé

3928 mots 16 pages
Chapitre

2

• Dimensionnement des structures en béton

2.3 Le béton armé
2.3.1 - Pourquoi armer le béton ? 2.3.2 - Principes du calcul du béton armé

Le béton possède une grande résistance à la compression et une résistance moindre à la traction. Dans les structures en béton se développe un ensemble de contraintes générées par les diverses actions auxquelles elles sont soumises. La résistance à la compression du béton lui permet d’équilibrer correctement les contraintes de compression. Par contre, du fait de la relative faiblesse de sa résistance à la traction, il n’en est pas de même pour les contraintes de traction. C’est pourquoi l’on dispose dans les parties tendues d’une pièce en béton, des armatures (barres ou treillis soudés) en acier (matériau qui présente une bonne résistance à la traction). Chaque constituant joue ainsi son rôle au mieux de ses performances : le béton travaille en compression et l’acier en traction. Ce matériau est appelé béton armé. L’idée d’associer au béton des armatures d’acier disposées dans les parties tendues revient à J. Lambot (1848) et à J. Monier (1849), qui déposa un brevet pour des caisses horticoles en ciment armé. Les premières applications du béton armé dans des constructions sont dues à E. Coignet, puis à F. Hennebique, qui a réalisé le premier immeuble entièrement en béton armé en 1900. La quantité d’armatures et leur disposition, dictées par la répartition des contraintes, résultent de calculs qui font appel aux lois de comportement des matériaux. Les bétons sont en majorité employés en association avec des armatures en acier. Les armatures sont dans le cas du béton armé appelées « armatures passives » en opposition des « armatures actives » du béton précontraint.

Les règles de calcul sont conçues de façon à garantir la sécurité et la pérennité des structures. Ils précisent le niveau maximal des actions pouvant s’exercer sur un ouvrage pendant sa durée d’utilisation. Ce niveau est atteint par la prise en

en relation

  • Beton armé
    4258 mots | 18 pages
  • Béton armé
    3474 mots | 14 pages
  • Beton arme
    16711 mots | 67 pages
  • Béton armé
    1639 mots | 7 pages
  • Béton arme
    23162 mots | 93 pages
  • beton armé
    980 mots | 4 pages
  • Béton armé
    2135 mots | 9 pages
  • Beton arme
    531 mots | 3 pages
  • Béton armé
    9664 mots | 39 pages
  • Rehabilitation-du-beton-arme
    30766 mots | 124 pages