Bac français poesie

Pages: 5 (1011 mots) Publié le: 9 novembre 2010
1 La surface du pain est merveilleuse d'abord à cause de cette impression quasi panoramique qu'elle donne : comme si l'on avait à disposition sous la main les Alpes, le Taurus ou la Cordillère des Andes.
  Ainsi donc une masse amorphe en train d'éructer fut glissée pour nous dans le four stellaire, où durcissant elle s'est façonnée en vallées, crêtes, ondulations, crevasses... Et tous ces plansdès lors si nettement articulés, ces dalles minces où la lumière avec application couche ses feux, - sans un regard pour la mollesse ignoble sous-jacente.
  Ce lâche et froid sous-sol que l'on nomme la mie a son tissu pareil à celui des éponges : feuilles ou fleurs y sont comme des sœurs siamoises soudées par tous les coudes à la fois. Lorsque le pain rassit ces fleurs fanent et se rétrécissent: elles se détachent alors les unes des autres, et la masse en devient friable...
Mais brisons-la : car le pain doit être dans notre bouche moins objet de respect que de consommation.
2    Quand je repense à mon enfance, je ne peux manquer d'y associer l'odeur et le goût du pain. Les villages tout entiers étaient, à cette époque, organisés autour du boulanger et comme réglés par lui dansl'ordonnancement des rites quotidiens. Ah ! délicieux matins d'hiver où nous descendions encore tout engourdis mais guidés vers la grande table par la fragrance du pain blond ! Tièdes après-midis d'été où notre mère récompensait nos expéditions dans la campagne par de larges tranches toutes dégoulinantes de confiture ! Et c'est le pain, encore, qui commande mes souvenirs pour retrouver la tendresolennité du repas du soir où nous faisions fondre quelques croûtons dans la brûlante soupe aux choux.
3     C'est à Athos que j'ai découvert le pain grec. Tu sais, chez nous, on ne réfléchit pas au pain qu'on mange. Le pain a l'air de se fabriquer comme des allumettes, c'est devenu une denrée banale et industrialisée. Eh bien, figure-toi qu'à Athos, les moines font leur pain une fois par semaine, dansdes fours chauffés au feu de bois. Eh bien, ce pain, crois-moi si tu veux, tout noir et dur et qu'il faut manger un peu mouillé, jamais je n'en ai  mangé de meilleur. Tu sais, lorsqu'on se trouve comme ces moines, dans des ermitages très retirés, avec rien d'autre, souvent, qu'un peu d'huile d'olive et quelques oignons, ce pain est comme un cadeau de Dieu.
4    Boulangerie  : transformation de lafarine en pain. La farine est hydratée avec de l’eau salée et de la levure " boulangère ", délayée auparavant dans de l’eau sucrée pour la réactiver. Le pétrissage consiste à créer un réseau de gluten afin de former une structure qui retienne le gaz développé au sein de la masse par la fermentation. Les pâtons fermentés sont cuits au four vers 200°C, en présence de vapeur d’eau. La surface brunit,les gaz font gonfler la pâte donnant la mie.
   Le pain ordinaire a une structure alvéolée résultant de la production de gaz carbonique par la fermentation panaire provoquée par la levure. Il est présenté sous des aspects et des formats très variés : baguette, ficelle, bâtard, gros pain, couronne.... La formule des pains spéciaux peut éventuellement comporter du sucre, des matières grasses, de lapoudre de lait et quelques additifs interdits pour le pain normal. Citons, parmi les pains spéciaux : le pain viennois, le pain de gruau, le pain de mie, le pain de seigle, le pain dit de campagne, le pain bis, le pain complet, le pain au son.
5     pain n. m. • 1050; pan 980; lat. panis  1. Aliment fait de farine, d'eau, de sel et de levain, pétri, fermenté et cuit au four (le pain, du pain);masse déterminée de cet aliment ayant une forme donnée (un pain).
2.  (Dans des loc.) Symbole de la nourriture, de la subsistance (le pain). Du pain et des jeux (II, 1o). « L'homme ne vit pas seulement de pain, mais il vit aussi de pain » (Renan). Gagner son pain à la sueur* de son front. Ôter, retirer à qqn le pain de la bouche, le priver de sa subsistance. Ôter à qqn le goût du pain, le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • BAC français dossier poèsie
  • bac blanc français tunis 2012 es/s corpus poesie
  • Poésie modernisée
  • Elements d'entretiens oral bac francais sur la poésie
  • Corrigé bac français
  • Bac blanc francais, poésie série stg
  • Anthologie de poésie- Bac Français 1èreS- Poésies de l'Antiquité à nos jours
  • Fiche révision bac français, séquence sur la vision de la mort en poésie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !