Bacon- la nouvelle atlantide

306 mots 2 pages
b) Qui semble avoir davantage de pouvoir sur l’île, entre le roi, les scientifiques et les religieux? Quels éléments de l’histoire te font dire cela? Qu’en penses-tu?

Selon moi, la religion a plus d'importance que les autres, car dès le début du texte de Francis Bacon les étrangers sont confrontés à la religion. Sur l'île, la première chose qu'on nous montre est un texte de la religion, si on n'est pas chrétiens, du moins si on ne respecte pas les consignes on ne peut pas rester sur cette île. De plus la première question que le roi pose aux étrangers est : est-ce que vous êtes chrétien? Pour ces raisons, les religieux ont des pouvoirs très importants sur la Nouvelle Atlantide, ils contrôlent en quelque sorte les entrés et les sorties des étrangers. Par la suite dans le texte on peut voir que sur cette île, il y a les livres sacrés religieux que même les pays civilisés ne possèdent pas encore, ce qui montre que la religion a beaucoup d'importance dans la vie des gens, de cette ville qui n'est pas supposé être civilisé, peut-être même plus que dans les pays connus à cette époque. Bacon revient avec la religion tout au long du texte, notamment à la fin, il finit en disant que Dieu bénit les étrangers, il commence avec un texte religieux et finit avec une bénédiction de Dieu, ce qui démontre que la religion est importante aux yeux des gens de cette île. Cependant, le roi et les scientifiques prennent aussi de l'importance dans les cœurs des gens, mais ce n'est pas la première chose dont les gens parlent lorsque les étrangers arrivent, ils ne parlent pas du roi ni de la science, mais plutôt de la

en relation

  • Sam colle
    1396 mots | 6 pages
  • La nouvelle Atlantide
    1648 mots | 7 pages
  • 5555
    1503 mots | 7 pages
  • Un autoportrait
    447 mots | 2 pages
  • Desordre
    690 mots | 3 pages
  • Français
    1660 mots | 7 pages
  • L'atlantide
    1404 mots | 6 pages
  • Blaise
    3184 mots | 13 pages
  • Introduction : utopie
    282 mots | 2 pages
  • Rrraar
    478 mots | 2 pages