balzac

558 mots 3 pages
Dissertation comparative

Par :
Yoan Fraser

Présenté à :
Monsieur Charles Comeau

Dans le cadre du cours de PHI 340-102-MQ
L’être humain
Groupe 33

Cégep de St-Hyacinthe
Le 28 Mars 2014

L’éducation a toujours été d’une importance primordiale dans nos vies. C’est donc pour cela que l’école est obligatoire dès le jeune âge. Mais chaque connaissance transmise sont-elles réel et nous aides vraiment à nous connaître soi-même. Rien ne peut confirmer que tout ce qui nous a été transmis est vrai. Voilà pourquoi chacun d’entre nous cherchons désespérément à savoir qui nous sommes et comprendre comment nous fonctionnons. De là, nous devons nous poser la question suivante : la connaissance de l’homme est-elle possible? Le texte suivant traitera de l’époque des penseurs en suivant avec la pensée de Montaigne ainsi que la pensée de Descartes. Nous finirons avec une comparaison entre les pensées de ces deux grands penseurs et pour terminer avec mon opinion personnel sur ce sujet.

Chacun des penseurs ont vécus dans une époque qui a énormément influencé les courants de pensées. Michel de Montaigne est née durant la Renaissance, c’est-à-dire en 1553. Lors de cette époque, plusieurs évènements ont révolutionnés la littérature, en autre l’invention de l’imprimerie en 1434. Dû à la Villers-Cotterêts, Montaigne choisis le français et de là viens son style. C’est à cet époque que l’humanise devient la genre le plus courant ainsi que la pensée la plus courante. Ce courant consiste à écrire selon nos réflexions, nos expériences et nos lectures. Ensuite, c’est au 17e siècle que Descartes née. Le 17e siècle représentant le Grand siècle, est marqué par l’instabilité politique. Lorsque que Louis XIV prend le trône, c’est le début de la monarchie absolue. Durant cette époque, plusieurs écoles de pensée furent instaurées. Descartes faisait partie du Siècle de la raison. De là, il créa le rationalisme.

Tout d’abord, selon la pensée de

en relation

  • Balzac
    1334 mots | 6 pages
  • Balzac
    9086 mots | 37 pages
  • Balzac
    413 mots | 2 pages
  • Balzac
    634 mots | 3 pages
  • Balzac
    2704 mots | 11 pages
  • Balzac
    776 mots | 4 pages
  • Balzac
    503 mots | 3 pages
  • Balzac
    645 mots | 3 pages
  • Balzac
    505 mots | 3 pages
  • Balzac
    875 mots | 4 pages