Banque

Pages: 5 (1110 mots) Publié le: 2 janvier 2012
Section 4 : Le financement islamique :
La finance islamique est le finance selon les principes de la loi islamique « en accord avec le droit musulman », il est basé sur; l’interdiction de transactions faisant recours à l’intérêt (ribâ), à la spéculation (gharar) ou au hasard (maysir).
Les premières expériences de banque islamique eurent lieu dans les années 1950 au Pakistan et dans les années1960 en Egypte, sous l'impulsion du développement du système bancaire international
Les banques islamiques viennent par le principe du partage des risques, appelé en arabe "al-Ghunm bi al-Ghurm". Celui-ci signifie que celui qui prête l'argent doit participer avec celui qui emprunte aux bénéfices,
comme aux risques. La banque islamique joue donc ici son plein rôle de partenaire, partageant gainset pertes avec son client. Elle assurera sa pérénité en multipliant le nombre de ses clients (afin de répartir le risque) et en leur proposant des services de conseil et d'accompagnement en gestion.

Les principaux procédés au financement islamique
De l’ouvrage Techniques et Pratiques Bancaires Financières et Boursières : dans le monde plusieurs besoin des opérations commerciales conforme auxpréceptes de la chari’a ne sont pas satisfaites, les banques islamiques présente plusieurs des instruments de financement qui repend à la chari’a.
Pour rester dans la légalité islamique, les banques islamiques ont développées des mécanismes juridico-financiers. François Guéranger dans son ouvrage finance islamique a définit plusieurs concepts : « Mudaraba », « Musharaka », « Murabaha », « Salam »,« Ijara », « Istisna ».
1. Mudaraba :
« Le mudaraba est considéré comme la technique essentielle du financement islamique pour le développement de l’économie. Le financier (la banque) (rabb al-maal) apporte les capitaux pendant que l’entrepreneur (mudarib) apporte son savoir-faire et son travail. Comme dans la commandite en France, l’apport de capitaux dans le cadre du mudaraba n’emporte pasdroit de regard sur la conduite de l’entreprise. » 1 finance islamique Une illustration de la finance éthique François Guéranger
les formes de mudaraba ;
* Mudaraba al-muqayyada : lorsque le mudaraba est limité, la convention porte sur un projet déterminé.
* Mudaraba al-mutlaqa : lorsque le mudaraba est illimité, le banquier finance l’ensemble de l’activité de développement del’entreprise.
La banque et l’entrepreneur mettent sur pied un contrat de mudaraba, la banque apporte les fonds sur la base d’un projet accepté par les deux parties, ensuit l’entrepreneur gère la société de mudaraba, le profit sera partagé entre l’entrepreneur et la banque.
L’inconvénient de l’utilisation de cette forme de crédit est la possibilité pour l’un des partenaires de se retirer du projet à saconvenance.
2. Musharaka :
« Il est bien établi que l’opération n’est pas un prêt bancaire mais une participation pleine et entière au financement d’un projet avec un intéressement aux résultats, positifs ou négatifs. De ce fait, la banque est un actionnaire détenteur du pouvoir de diriger le projet ou, à tout le moins, d’en superviser la conduite. » 1 finance islamique Une illustration de lafinance éthique François Guéranger
De cette définition la musharaka est le contraire de la mudaraba, le banquier prend une part du capital de l’entreprise, devenant actionnaire et bénéficiant d’un droit de regard sur la gestion de celle-ci.
Les formes de la musharaka :
* musharaka ad-daima : Lorsque la banque participe à la gestion, sa rémunération est liée au montant de son investissementet à sa part de travail de gestion.
* musharaka sabita : Lorsque d’une participation permanente.
* musharaka mutaniqisa : Lorsque la banque céde sa participation.
* musharaka mutazaida : Lorsque la banque augmente sa participation.

3. Murabaha :
« Le murabaha est tout indiqué pour les opérations commerciales simples mais se trouve mal adapté à des financements complexes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Banque
  • La banque
  • Banque
  • La banque
  • BANQUE
  • Banque
  • La banque
  • Banque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !