Baudelaire "La chevelure"

Pages: 7 (1541 mots) Publié le: 23 juin 2014
Nous allons procéder à l'analyse du poème XXIII « La Chevelure » du célèbre recueil de poèmes « Les Fleurs du Mal », écrit par Baudelaire. Charles-Pierre Baudelaire, a été un fameux poète français du XIX siècle. Il est né le 9 avril 1821 et il est décédé à l'âge de 46 ans le 31 août 1867, à Paris. Les principales causes de son décès sont dues à un abus d'alcool et de drogues. Ces oeuvres sontindirectement liées à son passé. En effet, à l'âge de six ans, son père est décédé. Suite à cet événement tragique, sa mère se remarie avec le général Aupick, qui suscite chez Baudelaire une révolte accrue. À partir de ses 18 ans, il mène une vie très dissipée qui n'est guère bien vue par sa mère et son beau-père. C'est pour cette raison que, lorsque Baudelaire atteint ses 20 ans, ils l'ont mis surun voilier en direction de l'Inde où il s'est stationné sur l'île de la Réunion, appelée autrefois l'île Bourbon. Ce voyage a beaucoup marqué l'auteur. Les thèmes utilisés dans ses œuvres sont souvent repris de ses souvenirs de ce voyage. À son retour à Paris, il mène une vie de dandy parisien ce qui ne réjouit pas sa famille et le met de ce fait sous tutelle. À la suite de cet événement,Baudelaire, humilié, commence à travailler dans la critique de l'art. Les passions amoureuses qu'il a eu, ont beaucoup influencé sa vie. Dans l’œuvre que nous étudions, il les sublime et utilise la « femme aimée » comme sujet d'inspiration. Baudelaire a été un poète moderne qui a rompu avec la poésie traditionnelle. Son style est unique, alterné par plusieurs mouvements littéraires : le parnasse, leromantisme et le symbolisme. L’œuvre « Les Fleurs du mal » compte parmi les plus importantes écrites par Baudelaire. À la parution de cet écrit, en 1961, quelques poèmes ont été immédiatement censurés dû à un érotisme qui allait à l'encontre de la tradition et outrait la moralité publique. Il évoque déjà dans le titre l'oxymore entre  « les Fleurs » et le « mal », celle-ci peut-être traduite d'unevariété de manière telles que : la beauté et la laideur, le bien et le mal, Dieu et Satan, etc. Ce recueil rassemble plus de cent-vingt poèmes qui relatent les états d'âme du poète. Le poème que nous étudions est composé de sept quintils en alexandrins. Les rimes sont disposées de façon alternées. Dans « la chevelure » appartenant à la tranche « Spleen et Idéal », Baudelaire vacille entre mal-être etbien-être. Dans le poème analysé, l'auteur nous plonge dans un rêve olfactif, visuel et sensoriel. Mais de quelle manière l'auteur utilise-t-il la « chevelure » afin de transporter le lecteur dans « ce » voyage ?
Nous répondrons à cette question à l'aide de deux axes. Nous verrons tout d'abord, la capacité évocatrice qu'à la chevelure dans ce poème, puis, la tournure exotique que donneBaudelaire à « cette » chevelure.

Afin de nous transporter dans un voyage vers « l’ailleurs », Baudelaire utilise un moyen évidant à la lecture du poème : la chevelure. En effet, au début du poème il démontre les qualités démonstratives de celle-ci. L'auteur détourne la chevelure d'une manière implicite. Premièrement, il illustre la connotation divine par une personnification de la chevelure que nouspouvons constater au commencement de cet écrit par de nombreux « Ô » comme au premier vers « Ô toison », puis au deuxième vers « Ô boucles ! Ô parfum [...] ». Ces onomatopées nous donnent l’impression qu'il s'adresse à une déesse, ce qui laisse à comprendre que l'écrivain s'adresse à une femme qu'il incarne comme la perfection féminine. De plus, les trois points d'exclamations entre ces deux versnous rappellent une sorte d'incantation.
Le poète transforme la chevelure en la métamorphisant à la pilosité animale, nous pouvons l'apercevoir par plusieurs métaphores filées au premier vers «Ô toison, moutonnant jusque sur l’encolure !» ainsi qu'au trente-et-unième vers « crinière ». De cette façon l'auteur détourne le sujet principal et essaie de nous faire parvenir un nouveau message. La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Baudelaire « la chevelure ».
  • La chevelure / Baudelaire
  • La chevelure, baudelaire
  • Baudelaire la chevelure
  • La chevelure de baudelaire
  • Baudelaire la chevelure
  • La chevelure de baudelaire
  • La chevelure de baudelaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !