Bel ami

Pages: 6 (1383 mots) Publié le: 17 mars 2013
INTRODUCTION

Ce texte constitue la fin du roman ou excipit. Tandis que l’incipit mettait en place tous les éléments nécessaires au commencement de l’intrigue, l’excipit lui montre le triomphe de Georges Duroy un arriviste sans scrupule. Réussite qui ne s’est pas faite sans fracas ou quelques pertes. Bel-Ami a eu une ascension fulgurante en se servant de gens proches de lui, pouvantlui apporter une aide quelconque ou lui apprendre des choses. La fin du roman montre le mariage de Bel-Ami avec Suzanne. Là encore certains éléments montrent l’hypocrisie de Duroy. Quel bilan est fait, dans cet excipit, du parcours de Bel-Ami et marque-t-il nécessairement une fin ? Nous parlerons d’abord du sacre de Bel-Ami, mettrons ensuite l’accent sur l’ironie omniprésente dans le texte etenfin nous nous attarderons sur la portée de cette fin.


I) Le sacre de Bel-Ami

a) Bel-Ami, le roi

Bel-Ami croit être le centre de l’attention, il a le sentiment d’être « un roi qu’un peuple venait acclamer » (l.3), cette métaphore semble être préparée par les jeux de mots sur son nom : Georges Du Roy. Le fait qu’il pense cela et que le passage soit en focalisation internedonne l’impression qu’il est fou / ivre, il semble trop sur de lui, même si il parait « affolé » (l.2) devant toute cette foule. En effet il apparaît dans le texte qu’il « balbutiait des mots qui ne signifiaient rien » (l.3-4), il semble dépassé par la situation, mais aussi très content de pouvoir se montrer à son avantage, ce passage reflète encore une fois l’ambiguïté du personnage. Duroy estfidèle à lui-même, il est obnubilé par sa propre personne et ne pense qu’aux apparences, il ne se soucie de rien d’autre.

b) La foule

Dans ce passage la foule est décrite par Bel-Ami comme étant une foule « amassée » (l.25), « noire » (l.25) et « bruissante » (l.26), il pense que celle-ci est venue pour lui, il la considère comme « le peuple de Paris », qui le « contemplait etl’enviait ». Pour Duroy cette foule amassée est le symbole de sa réussite, dans l’incipit il était dans la foule, dans ce même peuple qui l’acclame aujourd’hui. Pour Bel-Ami, la foule n’est qu’un reflet de ce qu’il a recherché tout au long du livre : des « acclamations » et des « compliments » (l.4), enfin bref être connu de tous. Toute la scène est perçue comme un spectacle offert à la foule, elleparait artificielle. Cela donne une impression de décalage avec ce qu’il vient de se produire, cette scène ne semble pas à sa place à cause du mariage qui vient d’avoir lieu, d’ailleurs je crois que le rappel fréquent de celui-ci est fait pour que nous ne l’oublions pas. C’est un mariage spectacle, qui ressemble à une parade royale, avec le côté majestueux qui la caractérise.


II) Un texte empruntd’ironie

a) La profanation d’un lieu sacré

L’attitude de Duroy après son mariage et la présence du champ lexical religieux (« l’office » l.1, « la sacristie »l.2, « l’église » l.20) donne l’impression d’une profanation de l’église. En effet, il existe dans le texte une opposition entre le fait que la scène se passe dans une église et le manque de valeurs morales visible chezBel-Ami. Le regard qu’a Duroy sur la scène qui se déroule sous ses yeux exprime parfaitement sa façon de penser. Dans ce passage il y a une alternance entre la focalisation interne et externe, néanmoins les moments où Bel-Ami en est le narrateur permettent au lecteur d’entrer dans l’intimité du personnage et de connaître toutes ses pensées : Champ lexical du regard et du triomphe (« acclamations, «compliments »), sans oublier, bien étendu, le champ lexical du désir qui sert à décrire sa rencontre avec Mme de Marelle.

b) L’expression d’un désir adultère

Le passage avec Mme de Marelle exprime bien le manque de valeurs morales des personnages, celle-ci est présente au mariage alors qu’elle a été la maîtresse du marié. Non seulement cela, mais Duroy ne regarde qu’elle et ne pense qu’à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bel ami
  • Bel ami
  • Bel ami
  • Bel ami
  • Bel-ami
  • Bel ami
  • Bel ami
  • Bel ami

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !