Bentham

1125 mots 5 pages
Chapitre 3 : Bentham (1748-1832).

Bentham est insatisfait du système juridique anglais de son époque, il va donc être amené à mettre en place l'utilitarisme.

A partir de ses années d'études, Bentham tire la conviction d'une nécessité de réformer le système législatif, il va poursuivre cet objectif pendant toute sa vie et c'est seulement à la lumière de cet objectif que l'on peut comprendre le sens de ses travaux.
En particulier cet objectif permet de comprendre pourquoi il ne s'est jamais posé la question de l'origine du gouvernement.

Son but n'est pas de délivrer une analyse philosophique sur l'existence de la société mais de mettre en place un appareillage pouvant servir de base à la réforme du système législatif en vigueur.
C'est dans cette perspective qu'il faut comprendre la volonté de Bentham de se doter d'un critère de justice ou de morale, ce critère doit servir de guide pour la réforme des lois et des institutions.

La pensée de Bentham s'articule autour de trois principes, le principe de l'individu calculateur, celui de l'utilité et enfin celui de l'harmonisation par le législateur.

Conformément à ce que nous avons dit précédemment, Bentham adopte une démarche fondé sur l'être humain individuel, à la base de son raisonnement se trouve la nature humaine représentée par des lois psychologique.
Bentham met l'accent sur une loi psychologique centrale, à savoir les être humains recherche le plaisir et évite la peine.

Dès les premières pages de son ouvrage intitulé « introduction aux principes de la morale et de la législation », Bentham énonce la loi suivante: « La Nature a placée l'esprit Humain sous la direction de deux maîtres souverains, la peine et le plaisir, c'est seulement en fonction d'eux que l'on agit et qu'est déterminé ce que l'on doit faire ».

Cette composition a un double caractère, elle à une portée positive et également une dimension normative, elle décrit ce qui doit être.
Cette proposition montre ainsi la forte

en relation

  • BENTHAM
    2464 mots | 10 pages
  • Bentham
    2448 mots | 10 pages
  • Mill et bentham
    400 mots | 2 pages
  • Kant bentham
    487 mots | 2 pages
  • Courriel sur la théorie de bentham (devoir)
    635 mots | 3 pages
  • Plan détaillé: bentham et hume
    410 mots | 2 pages
  • Entre l’analyse de bentham et celle de jevons
    789 mots | 4 pages
  • Economie
    1804 mots | 8 pages
  • Philo
    1038 mots | 5 pages
  • Commentaire de texte de philosophie : j.bentham déontologie ou science de la morale.
    2224 mots | 9 pages