Biotechnologie

2645 mots 11 pages
Quelques espèces peuvent être multipliées à partir des feuilles : Sansevière ; Bégonia ; Kalanchoë ; Saintpaulia ; Peperomia :

Crassulacée :

Avantages et inconvénients de la multiplication végétative par rapport à la voie sexuée (graines) :
* Avantages : obtention de plantes présentant toutes les mêmes caractéristiques :clones. * Inconvénients : beaucoup d’espèces sont réfractaires à la multiplication végétative.

Tous les végétaux ne peuvent donc pas être multipliés par voie végétative.
Pourquoi de nombreuses espèces sont-elles réfractaires aux techniques traditionnelles de multiplication végétative ? Si on arrive à bouturer des tiges, pourquoi n’arrive-t-on pas à faire la même chose avec les racines ? Pourquoi n’arrive-t-on pas à bouturer des petits morceaux de plantes ?

C’est pourquoi, devant ces problèmes les chercheurs se sont tournés vers une autre technique :

LA CULTURE IN VITRO.

LES GRANDES ÉTAPES DE L’AVÈNEMENT DE LA CULTURE IN VITRO.
1870. Premières tentatives de culture d’organes vivants isolés : conservation de queues de têtards de grenouille. LA TOTIPOTENCE CELLULAIRE Dès 1902, Haberland, un biologiste allemand, observe les potentialités naturelles de la multiplication végétative (bouturage). Suite à ces travaux, il énonce le premier grand principe qui ouvrira la voie de la micropropagation des végétaux. Il s’agit du principe de la totipotence cellulaire. "toute cellule végétale est capable de régénérer un autre individu identique à celui dont elle est issue".
La dédifférenciation cellulaire : on voit les grandes cellules différenciées (dans les feuilles, tiges, pétales,...) perdre leurs vacuoles, leur noyau se diviser activement, et de nombreuses et très petites cellules méristèmatiques apparaître. Une cellule dédifférenciée peut alors évoluer dans toutes sortes de directions.

dédifférenciation

différenciation

PREMIERS SUCCÈS ! cellules méristèmatiques du cambium.
© O.M.P. RŽalisation : J-G. FouchŽ, A. Hambuckers & A.

en relation

  • La biotechnologie
    813 mots | 4 pages
  • LES BIOTECHNOLOGIES
    1014 mots | 5 pages
  • Les biotechnologies
    1857 mots | 8 pages
  • Biotechnologies
    423 mots | 2 pages
  • Biotechnologie
    847 mots | 4 pages
  • Avantages de la biotechnologie
    1751 mots | 8 pages
  • Ogm et biotechnologie
    1231 mots | 5 pages
  • Biotechnologie
    409 mots | 2 pages
  • Biotechnologie
    6608 mots | 27 pages
  • Le marché des biotechnologies
    5759 mots | 24 pages