bovary_et_realisme

713 mots 3 pages
MADAME BOVARY
Madame Bovary, un roman réaliste ?
Madame Bovary, une réaction anti-romantique
Les premières oeuvres de Flaubert, qui sont des récits historiques ou des contes, sont d’un romantisme passioné. Mais quand il écrit Madame Bovary, il cherche à se défaire de ce romantisme qu’il donne à Emma et à Léon et dont il se moque.
Les caractéristiques réalistes de Madame Bovary
Madame Bovary est la reproduction exacte de la vie et elle exclut tout élément romanesque. Par exemple, lorsque Léon et Emma sont dans le fiacre dans les rues de
Rouen (III, 1), le lecteur ne sait pas ce qui s’y passe. Emma atteint en quelque sorte son idéal romanesque par une aventure amoureuse, elle est déniée au lecteur.
“L’histoire, l’aventure d’un roman, ça m’est bien égal.”1
Quel(s) extrait(s) étudié(s) en classe correspondent à cette déclaration de Flaubert ?

Les personnages masculins de Madame Bovary ne sont pas des héros, comme le sont les héros romantiques, courageux, exaltés, lyriques. Au contraire, ces hommes sont dérisoires et médiocres.
Quel(s) personnage(s) masculin(s) vous semblent le plus correspondre à cette remarque ?

Le refus d’un certain réalisme
”Je regarde comme très secondaire le détail technique, le renseignement, local, enfin le côté historique et exact des choses.”
Cette déclaration de Flaubert se retrouve à travers toutes les descriptions de Madame
Bovary. Prenons pour exemple la ville de Rouen, telle qu’elle apparaît à Emma lors de ses rendez-vous du jeudi avec Rodolphe2 . Une analyse de cet extrait nous révèle que
1 Toutes les citations en italiques proviennent de la correspondance de Flaubert.
2 “Descendant tout en amphithéâtre et noyée dans le brouillard, elle s’élargissait au delà des ponts, confusément. La pleine campagne remontait ensuite d’un mouvement monotone, jusqu’à toucher au loin la base indécise du ciel pâle.
Ainsi vu d’en haut, le paysage tout entier avait l’air immobile comme une peinture ; les navires à l’ancre se tassaient dans un coin ; le

en relation