Bullshit

Pages: 16 (3771 mots) Publié le: 23 juin 2012
Coopératives d'habitation à l'étranger – Audrey Golluccio – HABICOOP – Juin 2011

SUISSE

Historique et contexte politique
Selon la loi suisse, l'objectif premier des coopératives d'habitation est de répondre aux besoins en logements de leurs membres par la création d'appartements ou de maisons présentant la meilleur qualité possible aux prix les plus favorables. Les coopératives d'habitantssont apparues en Suisse dans la dernière partie du 19 ème siècle parallèlement au développement de coopératives ouvrières. Elles sont alors basées sur l'entraide et la volonté de s'émanciper des propriétaires et de soustraire les logements à la spéculation grâce à la mise en commun des ressources. La première coopérative de location suisse : la Zürcher Bau- und Spargenossenschaft, est fondée en1892 à Zurich. Cependant, les sociétaires ne sont pas des ouvriers comme en témoigne l'architecture propre aux bâtiments bourgeois de l'époque. Le modèle coopératif est alors influencé par le modèle des Cités-Jardins développé par Ebenezer Howard 1 en Angleterre au début du siècle et voit le développement de ces dernières en Suisse par des enseignants, des médecins et des fonctionnaires.L'apparition des coopératives fondées par et pour des ouvriers n'a lieu que peu de temps avant la première guerre mondiale. Un des exemples les plus spectaculaires : l'Algemeine Baugenossenschaft (ABZ), fondée en 1916 par 15 ouvriers sans ressources, représente aujourd'hui la plus importante coopérative d'habitants en Suisse. La stratégie adoptée pour lancer la société était aussi simple qu’efficace : lapart sociale d’entrée était fixée à CHF. 25, mais elle pouvait être payée par mensualités de CHF. 0.20. Résultat : fin 1920, la coopérative totalise 2.000 membres et un capital social de CHF. 45.000, et 6.000 sociétaires et CHF. 222.000 de fonds propres trois ans plus tard!2 Ce succès a été rendu possible grâce aux aides à la construction mises en place en 1919 par la Confédération. Les plusimportantes opérations entreprises par les coopératives d'habitants voi ent le jour après la seconde guerre mondiale. Dès 1942, la Confédération octroie à nouveau des aides financières, suivie par les cantons et les communes à travers la mise à disposition de terrains en droit de superficie 3, le cautionnement ou l'octroi de prêts hypothécaires ou encore la participation au capital social descoopératives. Malheureusement ces opérations immobilières sont souvent très uniformes et ne prennent pas compte de la diversité des besoins des habitants. Le référendum, lancé par le Comité central de l'Union suisse des propriétaires immobiliers en 1949, contre l'arrête fédéral proposant de reconduire les aides à la construction, est
1 2 3 Pour plus de renseignements sur les Cités Jardins se référer à lafiche concernant les Community Land Trusts. BIETRY L., p13 La commune reste propriétaire du terrain mais le met à disposition de la coopérative en contrepartie d'une redevance annuelle dont elle peut être exonérée les premières années.

1

Coopératives d'habitation à l'étranger – Audrey Golluccio – HABICOOP – Juin 2011

validé en 1950. D'autres types de maîtres d'ouvrage (fonds immobiliers,caisses de pension...) s'imposent alors dans la construction de logements. Certains cantons décident malgré tout d'encourager le développement des coopératives. On assiste dès lors à une baisse générale de la tendance de construction de coopératives entre 1950 et 1970 et à la construction de grands ensembles, mais les années 1970-1980 marquent le renouveau du mouvement des coopérativesd'habitations. De nombreuses critiques émergent alors sur les grands ensembles, les centres villes sont redécouverts et l'étalement urbain est remis en cause. C'est également l'époque du développement du mouvement squat très développé à Genève. Le 1er janvier 1975, la Confédération adopte la Loi fédérale encourageant la Construction et l'Accession à la Propriété de logements (LCAP). La nouvelle génération...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • BullShit
  • iegend een bullshit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !