Calligraphie arabe

989 mots 4 pages
L’étymologie du mot calligraphie est une simple et courte définition de cette dernière.
En effet, il vient du grec « Kallos » qui signifie beauté et « graphein » écrire. La calligraphie est plus qu’un art c’est une science.
La calligraphie arabe est née au court du VIème siècle après J-C. Sa véritable naissance, fut lors de l’écriture du livre sacré des musulmans. Ecrit entièrement en arabe, il obligea de nombreux musulmans à se centrer sur cette nouvelle écriture et est devenu une composante de la culture musulmane, il permit alors son expansion.
Née dans la péninsule arabique, c’est le Bishr Ibn Abdel Malek Al-Kendy qui introduisit cette écriture à la Mecque. Ce style, nouveau à cette époque est propre aux arabes mais aujourd’hui ne cesse de fasciner.
Le fait que dans l’islam il est interdit de représenter des êtres vivants, la calligraphie est un moyen subsidiaire d’exprimer chacun de ses sentiments, ses besoins… La calligraphie est alors représenter comme un exutoire pour de nombreuses personnes. Jacque Berque, un orientaliste contemporain la même comparer à une forme d’art abstrait. On peut voir, que de son objectif premier qui est celle de diffuser la parole de Dieu, elle devient aussi un outil esthétique très prisé.
Elle n’est pas dépourvue d’évolution, en effet, elle est passée de simple écriture à une

Discipline très rigoureuse, avec des règles strictes à respecter.
Un système de point a été mis en place, qui facilite la lecture et la rédaction pour certaines personnes. Différents systèmes ont été mis en place, comme des vocalises.
C’est l’historien Ibn Moqlah, qui permit cette évolution. Il est considéré comme LE maitre de la calligraphie, il permit cette évolution en mettant en place les 6 styles, qui représente les 6 écritures de bases.
Tout ce qui l’a caractérise, ne cessait de s’imposait, en stylisant toutes les autres écritures. Mais aucune n’était aussi élaborée, car en effet, la calligraphie tend vers un graphisme très élaboré.

en relation

  • La calligraphie arabe
    4655 mots | 19 pages
  • Calligraphie arabe
    611 mots | 3 pages
  • L'art de la calligraphie arabe
    650 mots | 3 pages
  • Calligraphie arabe une langue pour la beauté
    1325 mots | 6 pages
  • Arabe
    1803 mots | 8 pages
  • L art de la calligraphie arabebis
    1503 mots | 7 pages
  • La calligraphie : histoire des arts
    463 mots | 2 pages
  • l'ecriture
    702 mots | 3 pages
  • Art contemporain arabo musulman
    1390 mots | 6 pages
  • Dossier arts appliquées bac pro
    1920 mots | 8 pages