Camus

1197 mots 5 pages
La mort du loup, Alfred de Vigny
« La mort du Loup »

Introduction
C'est après une grave crise affective et morale (il a perdu sa mère, rompu avec l'actrice Marie Dorval et tous ses amis parisiens, il se retrouve seul à Charente) que Vigny a écrit en 1843, en une nuit et une partie du jour suivant le poème intitulé « la mort du loup » paru dans le recueil posthume les Destinées en 1864 ((Situation). Ce long poème en alexandrin à rimes plates (( Forme) décrit une chasse nocturne qui se termine par la mort héroïque du loup suivie d'une réflexion morale sur le sens de la vie. Vigny utilise la figure du Loup pour illustrer sa philosophie et poser l’animal en exemple pour l’humanité (( Sujet du poème + objectif du poème). Nous étudierons le réalisme mêlé de fantastique du décor et de l'action puis nous montrerons comment l’image du loup évolue de la bête sauvage à l’animal sublime et exemplaire qui inspire la morale finale.(( Annonce du plan avec les grands thèmes ou grandes idées du poème. Les idées soutiennent l’objectif présenté)

A VOUS DE VOUS REPORTER AU TEXTE POUR LES EXEMPLES PRECIS

I. Un double tableau : le réalisme mêlé de fantastique
1. Un long poème narratif, un récit
- Les temps du récit (imparfait pour le décor vs passé composé pour les actions soudaines)
- Un récit qui progresse grâce aux liens logiques (Lorsque, lorsque, alors, tout à coup, alors, jusqu’au dernier moment, alors et puis)

2. Un tableau de chasse réaliste
* Mise en place du décor très travaillé
1) le ciel 2) L’horizon avec les bois 3) Le sol (gazon, bruyère)
* Evocation de la nature très précise (possibilité de peindre un tableau)
Les nuages, la lune, les bois, le gazon, la bruyère, les brandes, les sapins, les Landes, les loups, les bois, la plaine, le vent, les terres, les chênes, les rocs penchés, le sable, la lune, les bruyères ( Evocation de la nature en cercle clos. La description se ferme avec la découverte des louveteaux « qui dansaient sous la lune au milieu

en relation

  • Camus
    977 mots | 4 pages
  • Camus
    592 mots | 3 pages
  • camus
    468 mots | 2 pages
  • Camus
    770 mots | 4 pages
  • Camus
    1097 mots | 5 pages
  • Camus
    5378 mots | 22 pages
  • camus
    16362 mots | 66 pages
  • Camus
    2245 mots | 9 pages
  • Camus
    447 mots | 2 pages
  • Camus
    306 mots | 2 pages