Candide, le negre de surinam

Pages: 7 (1668 mots) Publié le: 8 octobre 2012
eduscol
Ressources pour le lycée général et technologique

Sciences économiques et sociales - Première ES
Science Economique

1. Les grandes questions que se posent les économistes

Fiche 1.1. : Dans un monde aux ressources limitées, comment faire des choix ?
INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES : À partir d'exemples simples (choix de forfaits téléphoniques, formule « à volonté » dans larestauration, utilité de l'eau dans divers environnements, etc.), on introduira les notions de rareté et d'utilité marginale, en insistant sur la subjectivité des goûts. On s'appuiera sur une représentation graphique simple de la contrainte budgétaire pour caractériser les principaux déterminants des choix, sans évoquer les courbes d'indifférence. Il s'agit d'illustrer la démarche de l'économiste quimodélise des situations dans lesquelles les individus sont confrontés à la nécessité de faire des choix de consommation ou d'usage de leur temps (par exemple). NOTIONS : Utilité, contrainte budgétaire, prix relatif.

SAVOIRS DE REFERENCE SUR LA QUESTION
La rareté impose des choix
Pour l’épistémologie moderne, la spécificité d’une science tient moins aux sujets concrets sur lesquels elle travaillequ’à sa façon de les aborder. Le point de départ de toutes les questions que se posent les économistes est la notion de rareté des ressources. La rareté concerne les ressources disponibles pour produire les biens et services qui permettront de satisfaire les besoins et aspirations des individus, qu’il s’agisse des ressources naturelles, des biens de production ou de la quantité de travail dontdispose une société à un moment donné. De ce fait, et alors que l’on considère généralement que les aspirations sont illimitées, il n’est pas possible de produire de tout en quantité illimitée, ce qui pose la question de l’allocation des ressources et de la répartition des biens et services. Ces objets ne sont pas propres aux économistes. Ce sont les questions que ceux-ci formulent et les outilsqu’ils mobilisent pour y répondre qui caractérisent la démarche en économie et la distinguent de celle d’autres disciplines, l’anthropologie par exemple. Face à la rareté, les individus et sociétés sont contraints de faire des choix et donc de réaliser des arbitrages : la science économique est l’analyse des choix rendus nécessaires par la rareté des ressources. Tout choix impliquant un renoncement, lecoût de ce renoncement est pris en considération par l’analyse économique sous le terme de « coût d’opportunité ». Plus large que la notion de coût dans son acception habituelle, qui l’assimile à une dépense monétaire ou pour le moins à un coût financier, ce concept indique que, dans un monde de rareté où il est impossible de tout obtenir à la fois, toute décision implique un sacrifice, un manque àgagner ; il est d’une portée très générale et s’applique à tous les arbitrages, qu’il s’agisse des choix des individus, des entreprises, des pouvoirs publics. Pour étudier le comportement des agents face à ces choix, et afin de dégager des éléments de compréhension et d’interprétation, les économistes posent des hypothèses et proposent des représentations partielles de la réalité, autrement ditélaborent des « modèles ». La démarche peut être illustrée par les choix auxquels sont confrontés les individus en matière de consommation ou d’usage de leur temps.

Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative (DGESCO) Sciences économiques et sociales – Série ES http://www.eduscol.education.fr/

Juin 2011

La modélisation des choix du consommateur
En matièrede consommation, les individus sont limités dans leurs choix par les ressources (pouvoir d’achat et temps), dont ils disposent : même la personne la plus riche de la terre doit faire des choix car le temps est également une ressource rare. On peut élaborer un modèle explicatif en partant de la contrainte budgétaire ou de la contrainte temporelle, en posant comme hypothèses :  que l’individu...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Candide, le nègre de surinam
  • Voltaire, candide : le nègre de surinam
  • Candide de voltaire ( le negre de surinam )
  • Candide le nègre de suriname
  • Candide Negre de surinam
  • Candide
  • Candide étude du nègre de surinam
  • Candide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !