Cartier

1102 mots 5 pages
Cartier étudie le Saint-Laurent, donne la première description de la région de Montréal et esquisse un portrait des Indiens. Champlain délaisse les voies navigables pour pénétrer dans les terres et dans les villages, conclut des alliances et fait la guerre contre les Iroquois. Dans l'oeuvre de Sagard, l'explorateur cède la place à l'ethnologue qui jette un regard pénétrant sur les HURONS, scrute les moindres détails de leur vie quotidienne et tente de tirer des conclusions au sujet de leurs pratiques sexuelles, religieuses et politiques, et de leurs habitudes alimentaires. Le contenu des RELATIONS DES JÉSUITES, vaste recherche menée par les jésuites et couvrant 60 années, est plus fragmentaire mais plus systématique que l'oeuvre de Sagard. Leurs connaissances passent par le prisme de l'évangélisme mystique et militariste qui leur est propre (un jésuite est un « soldat du Christ »). Ils perçoivent le Canada comme un vaste théâtre où Dieu et Satan se livrent une éternelle et impitoyable bataille par l'intermédiaire des « sauvages ». L'objectif de Lahontan dans Nouveaux voyages, mémoires et dialogues n'est pas d'apporter des faits nouveaux sur l'Amérique mais plutôt d'engager une polémique sur les connaissances de l'époque. Pierre CHARLEVOIX présente l'histoire de l'Am. du N. comme un tout cohérent, mais Lahontan soutient que l'histoire étant en perpétuel changement, le sens des événements ne peut être établi de façon permanente.
Le récit de voyage, genre littéraire complexe, représente à la fois une façon de communiquer une expérience individuelle, de discuter des connaissances générales existantes ou d'en apporter de nouvelles. Mais de quelle manière l'auteur peut-il transmettre le caractère unique de ses aventures alors que, souvent, d'autres ont vu avant lui ce qu'il décrit? La description des événements, des lieux exotiques et étranges doit être enrichie d'un contenu dramatique, organisée et placée dans un contexte facilitant la compréhension du lecteur

en relation

  • Cartier
    1675 mots | 7 pages
  • cartier
    1592 mots | 7 pages
  • cartier
    259 mots | 2 pages
  • Cartier
    321 mots | 2 pages
  • Cartier les musts
    2416 mots | 10 pages
  • Jacques cartier
    1269 mots | 6 pages
  • Cartier
    4722 mots | 19 pages
  • Cartier
    3032 mots | 13 pages
  • jacques cartier
    2326 mots | 10 pages
  • Jacques Cartier
    493 mots | 2 pages