Cas 1 festyvet

Pages: 7 (1506 mots) Publié le: 15 janvier 2012
Cas 1 Festyvet
Analyse du contexte
1. Montrez que Jean-Marc Barbier disposait des qualités requises pour créer l’entreprise Festyvet.
*
* « Il n’y a pas un caractère d’entrepreneur, mais il faut du caractère pour l’être », Peter Drucker.* On peut relever chez Jean-Marc Barbier les qualités nécessaires à la création d’entreprise.
* Esprit volontaire, dynamisme : il a d’abord fait ses preuves comme manager chez un « grand » du prêt-à-porter en atteignant très rapidement un poste à responsabilités.
* Capacité à prendre des risques et à innover : il démissionne de son poste de cadrepour lancer un nouveau concept.
* Aptitude à travailler en équipe : Jean-Marc Barbier est un homme de dialogue, il accepte la critique.
* Volonté de connaître le marché convoité : son passage chez un « grand » du prêt-à-porter lui est très profitable. Il a su tirer parti de son expérience et a bien préparé le terrain avant de lancer son activité (études marketing).2. Expliquez pourquoi la finalité de Festyvet correspond à la vision de l’entreprise défendue par Peter Drucker.
*
* La finalité selon Peter Drucker
* Drucker (1995) montre que les principaux objectifs de l’entreprise se trouvent àl’extérieur de celle-ci, dans leur propre environnement, puisqu’il s’agit de satisfaire un consommateur de plus en plus vigilant. Selon lui, le client est le seul à donner du travail à l’entreprise. « À l’intérieur d’une organisation, il n’existe que des centres de coût. Le seul centre de profit est un client dont le chèque n’est pas sans provision ». (L’information réellement nécessaire aux dirigeants).* La recherche du profit n’est donc pas une fin en soi. L’entreprise doit créer, maintenir et développer une clientèle.
* La finalité de Festyvet
* Jean-Marc Barbier, par sa formation, sa culture, a opté pour une démarche essentiellement tournée vers le marketing (logiqueclient). Pour lui, comme pour Peter Drucker, le client est en permanence au centre de ses préoccupations.
* Cette priorité donnée au marketing se retrouve dans les étapes de la création de l’entreprise. Jean-Marc Barbier n’a pas hésité à investir massivement dans une étude approfondie du marché. Il s’entoure de collaborateurs qui partagent sa vision del’entreprise. Après le démarrage de l’activité, il continue de centrer ses efforts sur la clientèle. La maxime de l’entreprise est « le client, encore le client, toujours le client ».
*
3. Pourquoi la franchise a-t-elle été une solution judicieuse pour le développement de Festyvet ?
** Festyvet a pu créer un réseau dense de 143 boutiques, dont la moitié est franchisée. Ceci a pu se faire sans investissement coûteux puisque c’est le franchisé, un entrepreneur indépendant, qui risque son patrimoine personnel. Cependant, la franchise présente l’avantage pour le franchisé de se lancer dans la création d’entreprise en bénéficiant de la notoriété du franchiseur ainsi qued’aides financières et techniques. Festyvet a donc réalisé des économies d’échelle par la mutualisation des achats et des moyens logistiques. La franchise a également permis à Festyvet de promouvoir l’enseigne et la marque grâce à une action publicitaire aux plans national et européen.
*
* Problème de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cas n 1 Festyvet
  • Cas festyvet
  • Cas Festyvet
  • Cas festyvet
  • Cas FESTYVET
  • Cas festyvet
  • Cas festyvet
  • Cas de management festyvet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !