Ch.montesquieu: lettres persanes

1087 mots 5 pages
Ch.Montesquieu: Lettres persanes

Introduction
-auteur du 18e siècle, siècle des Lumières
-Montesquieu a été pour une monarchie plus humaine
-il était un des premiers à annoncer les idées pour la Révolution
-il a critiqué la société francaise, ce qu’on voit aussi dans Lettres persanes
-Lettres persanes sont un roman épistolaire=roman composé des lettres
-auteur invente une personne –Rica- qui fait voyage en Europe et qui raconte ce qu’il voit en France
-auteur nous propose un regard sur la mode francaise, cette mode est considérée comme capricieuse
-dans la premières partie on va décrire le phénomène de la mode, dans la deuxième partie on va étudier la critique des habitudes francais
-maintenant je passe à la lecture

Analyse du texte
1.Déscription du phénomène de la mode
a.Déscription à travers d’un regard décalé
-c’est un étranger, un persan, qui écrit la lettre
-Rica écrit p.ex.: l.32 „Leur roi“, l.4 „les Francais“, en plus il y a la date, le calendrier „saphar“
-comme cela Rica est en extérieur du problème

b.Une lettre sur les femmes et la mode
-une lettre entre deux amis-Rica et Rhedi
-il y a une telle intimité, telle connivence qui s’éxprime
-le tutoiment l.10 „que tu eusses recu“
-pas de formules de politesse, il commence radicalement l.4 „étonnants“
-c’est une lettre subjective, personnelle-Rica dit de la vérité, des informations correctes
-un procédé utilisé par Montesquieu pour donner un regard plus franc
-il est question des femmes l.7 „sa femme“, l.12 „une femme qui“, l.15 „Américaine“
-les hommes sont ici présenté comme des victimes l.7 „il en coûte à un mari pour mettre sa femme à la mode“
-la question de la mode s’applique:
Au habit l.14 „tant l‘habit avec lequel“
Au coiffure l.18 „quelquefois les coiffures“
Aux chaussures l.21 „c’était les pieds qui“
À la parure l.24 „que les parures des femmes“ (parure veut dire des bijoux)
À l’artifice l.26 „une quantité prodigieuse de mouches“
À la taille, silhouette, aux dents

en relation