Chais pas

324 mots 2 pages
l’éducation consistait à avoir un apprentissage par la pratique et par soi même, c'est-à-dire une pédagogie empirique, les livres étant de simples supports, ne supposant pas l’exclusivité. Une vision des choses moderne, un enseignement avec efficacité, un comportement humble et curieux, pour apporter une connaissance dans tous les domaines, grâce à l’aspect ludique de l’éducation humaniste, où l’apprentissage n’est pas uniquement livresque. L’éducation humaniste est une éducation riche et variée qui prélude à l’Illustration française, c'est-à-dire du passage du Latin, la langue officielle du Moyen Age, au Français.
Le Corps prend enfin de l’importance, l’hygiène ainsi que la santé ne sont plus négligeables. L’éducation physique devient importante et diversifiée, les humanistes préconisent une alimentation saine.
C’est une éducation enrichissante, pleine de denrées spirituelles, intellectuelles et sportives. L’éducation humaniste permet d’ailleurs au personnage Gargantua de gravir à grand pas l’abîme de la culture médiévale dans laquelle il était tombé, dans le livre de François Rabelais.

C'est tout naturellement autour de l'éducation que se rejoignent d'abord les humanistes, soucieux de la débarrasser du psittacisme scolastique et de l'ouvrir aux nouvelles branches du savoir.

Rabelais :

Ses idées pédagogiques :

• Rabelais propose un système d’éducation nouveau qui prodigue un savoir encyclopédique : c’est la variété qui stimule l’appétit de savoir. Il rêve d’une connaissance universelle et totale. • L’éducation doit former autant le corps que l’esprit. Les exercices physiques ont une large place dans son programme éducatif. • Il préconise l’apprentissage des langues anciennes (le grec était interdit à la Sorbonne) pour aborder les textes bibliques. • Il critique l’enseignement purement livresque et laisse une grande part à la pratique et à l’expérimentation. • Ses méthodes pédagogiques sont basées sur l’apprentissage dans la

en relation

  • Montaigne a dit : « fâcheuse éducation qu’une éducation purement livresque ».
    2187 mots | 9 pages
  • Éducation de gargantua chap xxi
    1097 mots | 5 pages
  • peut on éduquer l'homme?
    440 mots | 2 pages
  • Exposé conclusion maria montessori
    263 mots | 2 pages
  • Plaisir et éducation
    1893 mots | 8 pages
  • Education Dans Une Si Longue Lettre
    964 mots | 4 pages
  • Dissertation: Qu'est-ce qu'une bonne éducation selon vous?
    949 mots | 4 pages
  • Joseph Rouzel Le M Tier D ES
    670 mots | 3 pages
  • Pantagruel
    843 mots | 4 pages
  • Durkheim
    1583 mots | 7 pages