Changement climatique et mobilité humaine : contribution à l'étude d'une protection juridique des migrants du mali , niger et sénégal

Pages: 12 (2792 mots) Publié le: 20 mai 2012
PROJET DE THÉSE
Changement climatique et mobilité humaine :Contribution à l'étude d'une protection juridique des migrants du Mali ,du Niger et du Sénégal

Présenté par Mlle Aminata SY
Sous la direction de Mr Saïdou Nourou TALL agrégé des Facultés de droit

1

Sommaire
Introduction I- Contexte et justification du projet de recherche II-Problématique Générale III- Objectifs de larecherche IV-Intérêts de la recherche V-Méthodologie VI-Orientations bibliographiques VII-Calendrier d'exécution

2

Introduction Une augmentation de la fréquence et de l’intensité des catastrophes naturelles, des régimes de précipitations soumis à une plus grande variabilité ainsi que la montée du niveau moyen des mers ;la désertification sont les conséquences du changement climatique1 dont on peutcraindre un grand impact sur les moyens de subsistance de nombreuses sociétés, en particulier dans des les pays en voie de développement caractérisés par un haut niveau de pauvreté et de vulnérabilité. I-Contexte et justification du projet de recherche
 Contexte

Dans la zone sahélienne, les dérèglements climatiques occasionnent de graves crises alimentaires. Les inondations alternent avec lessécheresses, perturbant le cycle des semis et des récoltes raison pour la quelle la région saharo-sahélienne est à la fois une des principales zones pourvoyeuses de flux migratoires vers le Nord et également une zone privilégiée de transit et, pour sa partie maghrébine, une zone de destination. Les causes des migrations sont multiples et, du point de vue de l’UNCCD 2, il est important de mieuxcomprendre les causalités entre pauvreté, désertification et migration ainsi les effets des tendances globales de reconfiguration des mobilités locales et internationales sur les nouvelles mobilisations migratoires que connaît les régions du Mali du Niger et du Sénégal. La mobilité humaine est un mécanisme de base pour faire face aux phénomènes climatiques extrêmes, et la migration peut être unestratégie d’adaptation à la
1

La Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) définit les changements climatiques comme « des changements de climat qui sont attribués directement ou indirectement à une activité humaine altérant la composition de l’atmosphère mondiale et qui viennent s’ajouter à la variabilité naturelle du climat observée au cours de périodescomparables ». Les changements climatiques font partie d’un processus qui se manifeste de diverses façons, notamment par une augmentation des températures moyennes, souvent qualifiée de « réchauffement global » ; une modification des modèles de précipitations engendrant des inondations, des sécheresses et, dans certaines régions, une désertification ; des phénomènes météorologiques extrêmes etimprévisibles engendrant des catastrophes naturelles toujours plus nombreuses et graves ; et la fonte des glaciers et des calottes glacières engendrant une augmentation du niveau de la mer et l’érosion des côtes, rendant inhabitables les régions affleurant le niveau de la mer, provoquant ainsi des tensions sociales dans de nombreux pays, voire dans le monde entier.
2

UNCCD: United Nations Convention toCombat Desertification

3

modification des schémas climatiques. C'est sur la mobilité humaine que les effets de l’évolution du climat seront plus particulièrement sensibles. En Afrique les sécheresses enregistrées au cours des décennies 1970 et 1980 sont en parties facteurs de 3 courants migratoires, d’une part les migrations rurales urbaines et l’émigration et d’autre part, l’immigration.L'Afrique de l'Ouest a toujours été une zone de brassage de populations mais peu à peu une évolution s’est imposée et des pays comme le Sénégal, le Niger et le Mali apparaissent à la fois comme des pays de départ mais aussi de transit. Une estimation quantitative fait état de 17 millions de migrants internes et, en Afrique de l'Ouest 7,5 millions de personnes vivraient dans un pays différent de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La protection juridique de l'enfant au niger
  • Ouverture d’une protection juridique
  • Le changement climatique à madagascar
  • a contribution humain dans l'organisation
  • Activités humaines pollution changement climatique et santé humaine
  • La portée de la protection juridique de la dignité humaine
  • La contribution de la gestion des ressources humaines dans le changement organisationnel
  • Contribution à l’étude de la problématique de l’e-éducation en Afrique noire. Exemple de la formation des enseignants du...

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !