Charle baudelaire

483 mots 2 pages
Sa vie :
Son oeuvre principale :
- Salons (1846-1859),
- Journaux intimes (1851-1862),
- les Paradis artificiels (1860),
- Curiosités esthétiques (1868).
- Les fleurs du mal (1857, 101 poèmes-1861, 127 poèmes),
-Le spleen de Paris (1869),
-L'art romantique(1869).
Lire Charles Baudelaire
Citations de Baudelaire

Baudelaire a conquis le public moderne grâce à un recueil de poèmes vraiment original : Les fleurs du mal. Dans son acharnement à vouloir mettre à nu le mal, c'est-à-dire les faiblesses et les turpitudes de ce monde, il donne «à la poésie un frisson nouveau» (Victor Hugo). Déchiré mais lucide, il cherche par l'imagination un passage entre le réel et le surréel, refuge ultime et fragile du poète.
Après la mort de son père, sa mère se remarie avec un officier et il est mis en pension.
À partir de 1839, Baudelaire commence sa carrière d'écrivain. Il fréquente des hommes de lettres (Nerval, Balzac) et mène à Paris une vie de plaisirs et d'insouciance qui paraît scandaleuse à son beau-père. En 1841, il s'embarque pour un long voyage vers les Indes, mais, pris de nostalgie, il revient au bout de dix mois sans être parvenu à destination. Ce voyage pourtant éveille en lui l'amour de la mer et de l'exotisme qui vont enrichir son inspiration. À son retour, il demande sa part de l'héritage paternel pour vivre comme il l'entend. Il devient un dandy parisien et se lie avec Jeanne Duval, une jeune mulâtresse qui restera sa compagne jusqu'à sa mort, en dépit des crises qui secouent leur liaison.
En 1844, sa famille, alarmée par les dépenses du jeune homme qui a alors 23 ans, lui impose un conseil judiciaire qui limite l'argent qu'il peut toucher régulièrement : désormais, il va vivre misérablement. Baudelaire se consacre d'abord à la critique d'art; les articles regroupés forment Les salons. En 1848, il participe aux émeutes parisiennes et s'enthousiasme pour la Révolution. Mais son engagement est de courte durée. Il

en relation

  • Charles baudelaire
    319 mots | 2 pages
  • Charles baudelaire
    1112 mots | 5 pages
  • Charles baudelaire
    1978 mots | 8 pages
  • Charles baudelaire
    821 mots | 4 pages
  • Charles baudelaire
    1577 mots | 7 pages
  • Charles baudelaires
    562 mots | 3 pages
  • Baudelaire, charles
    802 mots | 4 pages
  • Charles baudelaire
    4963 mots | 20 pages
  • Charles baudelaire
    787 mots | 4 pages
  • Charles baudelaires
    563 mots | 3 pages