Charles baudelaire

Pages: 8 (1978 mots) Publié le: 16 mars 2013
-Charles Baudelaire

Le portrait de Charles Baudelaire est sombre. L’auteur a un visage inexpressif et un regard dur. Il apparaît peu avenant et austère. Les caricatures sont comme sa photographie, foncées. Les auteurs ont utilisé des traits noirs essentiellement. Les peintures sont, elles aussi, sombres sauf les paysages qui sont colorés mais flou.

Charles Baudelaire (1821-1867Biographie :
9 Avril 1821 : Naissance de Charles Baudelaire à Paris. Sa mère est Caroline Archenbaut-Defayis (Dufaÿs ou Dufays, par corruption), elle a 27 ans. Son père, Joseph-François Baudelaire, est quant à lui séxagénaire (mort 10 février 1827).

8 Novembre 1828 : Sa mère se remarie avec Jacques Aupick (né en 1789, commandant, homme rigide, étroit d’esprit qui ne s’entend pas avec CharlesBaudelaire).

Janvier 1832 : Baudelaire est placé à la pension Delorme et suit les cours de sixième au collège royal de Lyon.

Octobre 1832 : Il est interne au Collège Royal de Lyon.

Mars 1836 : Il est pensionnaire au collège Louis –le-Grand.

Novembre 1839 : Il préfère lire (Lamartine, Hugo, Musset) plutôt que de suivre ses cours de droit.

1840 : Création du groupe « Ecole normande » avecGustave le Vavasseur, Edouard Ourliac, Gérard de Nerval et Honoré de Balzac. Rencontre avec la prostituée Sarah, surnommée Louchette.

9 Juin 1841 : Embarquement à bord du Paquebot-des-Mers-du-Sud, voyage qui enrichie sa sensibilité, l’éveille à la poésie de la mer, du soleil et de l’exotisme.

9 Avril 1842 : Majeur, il reçoit l’héritage de son père. Use d’opium et de haschich.

1843 :Liaison avec Jeanne Duval qui lui apporte la syphilis.

Juillet 1844 : Il est mis sous tutelle par le conseil de famille.

1845 : Il devient critique d’art pour pouvoir vivre.

Mai 1845 : Il fait une tentative de suicide.

Juin 1845 : Il fait une nouvelle tentative de suicide.

16 Juin 1846 : Il adhère à la Société des gens de Lettres.

1847 : Il découvre l’œuvre d’Edgar Poe dans laquelleil retrouve ses idées.

24 Février 1847 : Il prend parti pour la révolution.

10 Avril 1848 : Il devient secrétaire de rédaction de la Tribune Nationale, journal socialiste modéré (jusqu’au 6 mai).

15 Juillet 1848 : Première traduction par Baudelaire d’un conte de Poe.

20 Octobre 1848 : Il est le rédacteur en chef d’un nouveau journal, Le Représentant de l’Indre, à Châteauroux.

7Octobre 1849 : Mort d’Edgar Allan Poe quelques mois après sa rencontre avec Baudelaire.

1852 : Coup d’état contre Louis-Napoléon Bonaparte, grand amour pour Apollonie Sabatier (née Joséphine Savatier le 7 Avril 1822) qui tient un salon littéraire.

1er Juin 1855 : Première publication des Fleurs du Mal (18 poèmes).

Septembre 1856 : Rupture avec Jeanne Duval pour vivre avec Marie Daubrun.30 Décembre 1856 : Signature d’un contrat avec Poulet-Malassis et de Broise pour la vente des Fleurs du Mal et de Bric-à-Brac esthétique (plus tard Curiosité esthétique), recueil de critique d’art qui ne sera jamais édité de son vivant.

4 Février 1857 : Remise du manuscrit des Fleurs du Mal à Poulet-Malassis.

28 Avril 1857 : Aupick meurt, la mère de Baudelaire se retire à Honfleur.

25Juin 1857 : Première édition des Fleurs du Mal contenant tous les poèmes écrits par Charles Baudelaire depuis 1840.

5 Juillet 1857 : Gustave Bourdin dénonce le recueil dans un article paraissant dans le Figaro. Poursuites judiciaires.

7 Juillet 1857 : Début des poursuites.

18 Août 1857 : Baudelaire demande l’aide de Mme Sabatier, devant les juges.

2 Août 1857 : Baudelaire est condamnéà 300 francs d’amende et à retirer 6 poèmes de son recueil.

Novembre 1858 : Il retourne habiter chez Jeanne Duval.

Janvier 1859 : Baudelaire rend visite à sa mère et se réconcilie avec elle.

Avril 1859 : Jeanne Duval est paralysée.

1er Janvier 1860 : Il croule sous les dettes, passe un nouveau contrat avec Poulet-Malassis pour une seconde édition des Fleurs du Mal et des Paradis...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Charles baudelaire
  • charles baudelaire
  • Charles Baudelaire
  • Charles baudelaire
  • Charles baudelaire
  • Charles baudelaires
  • Charles baudelaire
  • Charles baudelaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !