Chateaubriand

1299 mots 6 pages
Analyse du commentaire de Jean d’Ormesson sur « les mémoires d’outre-tombe »
Jean d’Ormesson, dans son avant-propos des mémoires d’outre-tombe de Chateaubriand, avance plusieurs arguments concernant le contenu de l’œuvre. Pour lui, les Mémoires sont un document historique imprégné d’une époque mais aussi d’un milieu social spécifique. Il assure également que Chateaubriand utilise ses rêves pour édifier une vie rêvée qui magnifie sa vie vécue.
Les Mémoires sont, comme le dit Jean d’Ormesson, imprégnées du milieu social dans lequel a évolué François-René de Chateaubriand. On peut y suivre l’éducation d’un jeune homme de petite noblesse catholique dans les premiers livres des « Mémoires d’outre-tombe ». Chateaubriand explique sa formation religieuse dans cette petite noblesse de Saint-Malo. Il peut remonter toute la lignée de sa famille (p.40-41), avec tout de même quelques erreurs, une chose dont serait incapable une personne issue d’une famille non noble. Chateaubriand est destiné d’avance à une vie difficile de marin et son éducation se limite aux quelques notions que ses parents estiment suffisantes à un futur marin (« Quelques notions (…) parurent plus que suffisantes à l’éducation d’un garçonnet destiné d’avance à la rude vie d’un marin » p.58). On peut savoir, ensuite, que sa mère ne juge pas bon d’imposer ce métier à son fils pour plutôt l’influencer vers l’église (« L’état de marin auquel on me destinait « ne serait peut-être pas de mon goût disait-elle. (…) Sa piété la portait à souhaiter que je me décidasse pour l’Eglise. » p.69). L’éducation dans les collèges de la noblesse est quelquefois très religieuse, comme au collège de Rennes (« L’éducation fût très religieuse au collège de Rennes » p.83) ce qui rend Chateaubriand très croyant et consacré à l’église (« Voué à la Vierge, je connaissais et j’aimais ma protectrice que je confondais avec mon ange gardien. p.62 »). Son père est très rude dans l’éducation de son fils (« Cette manière violente de me

en relation

  • Chateaubriand
    1307 mots | 6 pages
  • Chateaubriand
    337 mots | 2 pages
  • Chateaubriand
    839 mots | 4 pages
  • Chateaubriand
    407 mots | 2 pages
  • chateaubriand
    606 mots | 3 pages
  • Chateaubriand
    448 mots | 2 pages
  • Chateaubriand
    469 mots | 2 pages
  • Chateaubriand
    1350 mots | 6 pages
  • Chateaubriand
    526 mots | 3 pages
  • Chateaubriand
    2915 mots | 12 pages