CHENONCEAU

352 mots 2 pages
À la Renaissance, le jardin est comme un lieu essentiel dans la vie de cour. Les jardins de Catherine de Médicis et de Diane Poitiers montrent la beauté d'un paysage unique, entre le ciel et l’eau. Le jardin à l'italienne se caractérise par sa capacité à exploiter le paysage environnant.
Les jardins de la Renaissance française sont caractérisés par des plates-bandes ou parterres symétriques et géométriques, des plantes en pots, des allées de sable et gravier, des terrasses, des escaliers et des rampes, des eaux courantes sous forme de canaux, de cascades et de fontaines monumentales, et par l'usage extensif de grottes artificielles, de labyrinthes et des statues de personnages mythologiques.

Le Jardin de Diane de Poitiers

Diane de Poitiers a crée la structure de ce parterre en approximativement cinq ans, mais le dessin actuel est D'Achille Duchene. Elle fait protéger le jardin des crues de la rivière par des terrasses surélevées. Il est commandé par la Chancellerie qui était auparavant la maison de l'intendant de Catherine de Médicis. Ce jardin est composé de deux allées perpendiculaires et deux autres en diagonale délimitent ainsi huit grands triangles de pelouse décorés de délicates volutés de santolines. Au centre on retrouve le jet d'eau d'origine comme au temps de Diance de Poitiers. Toute la végétation est placé pour montrer la géométrie de celui-ci.
Le Jardin de Catherine de Médicis

Ce jardin semble plus raffiné que celui de Diane de Poitiers, il donne sur l'eau et le parc, nous pouvons aussi admirer la façade ouest du chateau. Ce jardin est composé de cinq panneaux engazonnés, entourant un élégant bassin circulaire et ponctués de boules de buis. Elle fait aménager un jardin de “curiosités”, parmi les carrés de fleurs et d’arbustes. Il est dit plus intime surement à cause de sa plus petite taille et de son bassin central.

Ces deux jardins sont bien de la Renaissance puisqu'ils ont les caractéristiques des jardins italiens dignent du XVIè siècle.

en relation

  • Chenonceau
    1388 mots | 6 pages
  • Les châteaux de la renaissance : une rupture avec les châteaux forts ?
    1996 mots | 8 pages
  • Le renaissance en val de loire
    1519 mots | 7 pages
  • Chateau de la loire
    1611 mots | 7 pages
  • Val de loire
    1571 mots | 7 pages
  • Marie d'apollinaire
    2987 mots | 12 pages
  • Val de loire
    389 mots | 2 pages
  • La poupée (récit fantastique)
    373 mots | 2 pages
  • Humanisme et renaissance
    434 mots | 2 pages
  • Correction analyse de document
    410 mots | 2 pages