"Chien et bébé" par pierre gripari

Pages: 5 (1083 mots) Publié le: 1 janvier 2012
I. Présentation de l’œuvre choisie.
J’ai choisi de vous présenter Chien et Bébé qui est une saynète extraite du recueil Sept farces pour écoliers écrit par Pierre Gripari, illustré par Véronique Boiry, édité par Grasset-Jeunesse en septembre 1988 (pour la première édition ; cette édition est celle de juin 2004)
Sept farces pour écoliers est un recueil composé (dans cet ordre) de quatre saynètes(La fausse gourde, Chien et Bébé, Deux téléphones, La télé farceuse), d’une adaptation d’un fabliau français du Moyen Age (Goulu et son âme), d’une scène de La Belle Au Bois Dormant vue par Gripari (Cent ans de cuisine française), et enfin d’une adaptation théâtrale d’un des Contes de La Folie Méricourt de Gripari lui-même (Le marchand de fessées).
Chien et Bébé est donc la deuxième saynète dulivre.
Précision : une saynète est une courte pièce composée d’une seule scène.

II. Présentation de l’auteur, de l’illustratrice.
Pierre Gripari est né en 1925 d’une mère rouennaise et d’un père grec. Il s’est très vite dirigé vers l’écriture d’œuvres destinées aux enfants (romans, contes, pièces de théâtre, etc…) Il est mort en 1990.
Véronique Boiry est née en 1948, illustratrice jeunessedepuis 1972.

III. Présentation de l’extrait choisi.
Comme Pierre Gripari nous l’annonce dans son Avertissement au début du recueil, il a écrit Sept farces pour écoliers suite à une demande de professeurs et d’instituteurs. Ainsi les dialogues ont été écrits afin de pouvoir être montés dans les classes.
Cette saynète Chien et Bébé, destinée à un public enfantin, met en scène trois personnages :Bébé, le chien et la mère, dans une situation qui au départ est tout à fait réaliste mais qui devient très vite absurde quand le bébé et le chien entament des discussions existentielles.
Je vais vous lire un extrait comme je le lirais à une classe de CE2. Je vais me permettre de ne pas lire les didascalies qui couperaient trop ma lecture et cela pourrait s’avérer ennuyeux pour les enfants. Cetextrait se situe au début de la scène, après la sortie de la mère qui a babillé quelques instants avec son bébé et son chien. Bébé entame la conversation avec Le Chien.

IV. Lecture (2mn30)
Je vais maintenant faire une brève analyse de la saynète et de l’extrait, et ensuite proposer quelques pistes pédagogiques.

V. Brève analyse de la saynète et de l’extrait.
Comme vous avez pu le remarquer,la langue ressort du registre courant, voire familier (citations pp 44 et 46), le vocabulaire est facile à comprendre. Le ton est comique, fidèle au souhait de Gripari qui l’a précisé dans son avertissement. Il y a quelques didascalies (dont le surprenant « il pousse » p.41) qui vont aider les acteurs en herbe à parfaire leurs rôles, ainsi que les illustrations de Boiry qui sont elles aussi desindications scéniques. On remarquera surtout l’anthropomorphisme du chien auquel les enfants vont pouvoir s’identifier immédiatement.
La scène commence de façon réaliste : une maman parle à son bébé et à son chien. Mais à peine a-t-elle quitté la scène que l’on bascule dans une situation absurde où le bébé s’adresse à son compagnon. Ils parlent de leurs relations avec les hommes, échangent leursimpressions sur la nourriture de l’autre. Là, la mère entre de nouveau en scène et avec elle revient le réalisme. On remarque que Bébé retrouve son babillage et Le Chien, son expression canine. A peine la mère sortie, les deux protagonistes reprennent leur conversation et finissent par refaire le monde : le chien rêve d’un règne de sa race où les hommes récalcitrants seraient battus puis exterminéset Bébé, en tant que futur homme, lui démontre qu’une telle chose est impossible. Ils se fâchent et la mère intervient de nouveau pour un retour au raisonnable : elle câline son enfant et flanque la pauvre bête dehors.
L’extrait que je vous ai lu est le moment où l’on tombe tout de suite dans l’absurde avec la conversation qui se met en place entre deux êtres qui, on le sait tous, ne peuvent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pierre gripari
  • « L’extrême civilisation engendre l’extrême barbarie » pierre drieu la rochelle, les chiens de paille.
  • Bébé
  • Bebe
  • Bébé
  • bébé
  • bébé
  • bebe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !