Chomage

1166 mots 5 pages
Le Figaro, 13 mars 1997

Le chômage des jeunes
Ce n'est pas un problème de formation mais de politique macroéconomique et de coût du travail peu qualifié.

Le chômage touche particulièrement, et de façon croissante, la partie la plus jeune de la population, et plus encore ceux des jeunes qui sont les moins qualifiés. Ce simple constat suffit à montrer que les formations prodiguées par les écoles et les universités ne sont pas si mauvaises qu'on le dit puisque ceux qui en sortent trouvent plus facilement un emploi que ceux qui, pour une raison ou une autre, n'en ont pas bénéficié. La tentation est cependant grande, et peu y résistent, d'en déduire que si les écoles et universités formaient et diplômaient également les jeunes actuellement les moins qualifiés on pourrait du même coup résoudre leurs difficultés d'insertion professionnelle. L'idée revient périodiquement sur le devant de la scène politique : le chômage des jeunes serait dû au dysfonctionnement de l'éducation nationale. Améliorons la formation et le chômage sera vaincu.

Cette vision du problème est simple et séduisante, mais malheureusement illusoire. Pour le comprendre il faut analyser ce que sont les sources principales du chômage des jeunes. Il résulte en premier lieu de la conjoncture et du rythme de croissance de l'économie. L'évolution du chômage des jeunes suit ainsi celle du chômage général des adultes. Le ralentissement de la croissance française depuis la fin des années 80 explique en bonne partie l'acuité actuelle du problème. Ce ralentissement s'explique à son tour par la politique monétaire et budgétaire restrictive que nous impose le projet de réalisation de la monnaie unique. Une reprise de la croissance pourrait réduire sensiblement l'importance du phénomène.

Coût et productivité

Mais au delà de la politique macro-économique, le principal coupable est à rechercher du coté du coût du travail. Cela vaut aussi pour les adultes. Toute hausse du prix du travail, pour une

en relation

  • Le chomage
    1031 mots | 5 pages
  • Le chômage
    2207 mots | 9 pages
  • Le chômage
    764 mots | 4 pages
  • Le chômage
    1702 mots | 7 pages
  • Le chomage
    1141 mots | 5 pages
  • Chomage
    636 mots | 3 pages
  • Le chômage
    1816 mots | 8 pages
  • le chômage
    2006 mots | 9 pages
  • Le chômage
    3657 mots | 15 pages
  • Le chomage
    1845 mots | 8 pages