Classicisme

Pages: 2 (262 mots) Publié le: 20 mars 2011
Le classicisme

Classicisme vient du latin « classicus » qui sert d’abord à désigner les citoyens puis les écrivains de 1er ordre. C’est un terme donnéa posteriori par les romantiques.
C’est un mouvement littéraire qui a débuté au milieu du XVIIème siècle.

Le classicisme avait pour principes :-Plaire et instruire :
Leur premier but est de divertir et d’émouvoir le public pour lui plaire en utilisant le rire ou les larmes, peut importe du momentque cela marche. Ils ont sinon une autre façon de plaire: éblouir par la perfection et la beauté de la langue qu’ils utilisent. Pour instruire, ilspropose une réflexion sur un thème autour du cœur de l’homme afin de comprendre comment il fonctionne.

-L’Idéal de l’honnête homme:
Pour les hommes del’époque l’homme doit trouver un compromis entre sa vie sociale et son jugement personnel. Il ne doit cependant pas vivre tel un ermite ou avoir une vie tropfrivole. Qualités de l’honnête homme : maitrise de soi, culture, ne pas être hypocrite, avoir le sens de la mesure et accepter les défauts des hommes.
 
-La littérature et la vie de cour sont liées:
A l’époque il y a intrigues et mensonges à la cour, il est très dur d’être courtisan. Il faut avancer masquéet opérer une distinction entre le vrai et le bien.
Molière, notamment, détestait les hypocrites comme le dénonce Tartuffe (interdite 3 fois mais acceptéeaprès changement).
 
Les principaux auteurs classiques sont Corneille, Molière, Racine, Boileau, La Fontaine, La Rochefoucauld et La Bruyère
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !