Claude bernard

326 mots 2 pages
L'homme ne peut observer les phénomènes qui l'entourent que dans des limites très restreintes; le plus grand nombre échappe naturellement à ses sens, et l'observation simple ne lui suffit pas. Pour étendre ses connaissances, il a dû amplifier, à l'aide d'appareils spéciaux, la puissance de ces organes, en même temps qu'il s'est armé d'instruments divers qui lui ont servi à pénétrer dans l'intérieur des corps pour les décomposer et en étudier les parties cachées. Il y a ainsi une gradation nécessaire à établir entre les divers procédés d'investigation ou de recherches qui peuvent être simples ou complexes : les premiers s'adressent aux objets les plus faciles à examiner et pour lesquels nos sens suffisent; les seconds, à l'aide de moyens variés, rendent accessibles à notre observation des objets ou des phénomènes qui sans cela nous seraient toujours demeurés inconnus, parce que dans l'état naturel ils sont hors de notre portée. L'investigation, tantôt simple, tantôt armée et perfection née, est donc destinée à nous faire découvrir et constater les phénomènes plus ou moins cachés qui nous entourent.
Mais l'homme ne se borne pas à voir; il pense et veut connaître la signification des phénomènes dont l'observation lui a révélé l'existence. Pour cela il raisonne, compare les faits, les interroge, et, par les réponses qu'il en tire, les contrôle les uns par les autres. C'est ce genre de contrôle, au moyen du raisonnement et des faits, qui constitue, à proprement parler, l'expérience, et c'est le seul procédé que nous ayons pour nous instruire sur la nature des choses qui sont en dehors de nous.

Dans le sens philosophique, l'observation montre et l'expérience instruit. Cette première distinction va nous servir de point de départ pour examiner les définitions diverses qui ont été données de l'observation et de l'expérience par les philosophes et les

en relation

  • Claude bernarde
    1164 mots | 5 pages
  • Claude bernard
    528 mots | 3 pages
  • Claude bernard-la technique
    1924 mots | 8 pages
  • Biographie claude bernard
    670 mots | 3 pages
  • Vérité claude bernard
    2998 mots | 12 pages
  • Claude bernard et la medecine expérimentale
    1424 mots | 6 pages
  • Analyse de texte de claude bernard
    998 mots | 4 pages
  • Claude bernard étude sur la physiologie du cœur
    7866 mots | 32 pages
  • Livret2 vae claude bernard lyon 1 vierge
    2990 mots | 12 pages
  • L'amour, points communs entre claude bernard et kant
    338 mots | 2 pages