Clonage

303 mots 2 pages
C- Clonage naturel et régénération.

1. Le clonage végétal : une reproduction naturelle. Les plantes ont recours à la reproduction sexuée via les graines, produits de la fécondation d'un ovule par le pollen contenant les cellules mâles. Mais nombre d'entre elles ont aussi développé des stratégies permettant une reproduction asexuée, c'est-a-dire qui ne nécessite pas l'union des deux gamètes pour la formation d'un nouvel organisme. On parle de reproduction ou multiplication « végétative », car elle fait intervenir, non pas les organes reproducteurs (les fleurs) mais des organes dits « végétatifs » : tiges racines et feuilles. Ce mode de reproduction asexué n'est autre qu'une forme de clonage reproductif, car elle permet la propagation de plante génétiquement identiques à la plante « mère » dont celles-ci sont des clones.

La reproduction végétative s'appuie sur l'existence de tissus embryonnaires qui, contrairement à ce qui se passe chez les animaux, persistent durant toute la durée de vie de la plante. Il s'agit d'amas de cellules appelés « méristèmes » : ce sont des sortes de petits embryons permanents constitués de cellules souches. Les méristèmes sont sont concentrés dans les zones de croissance de chaque plante : au coeur des bourgeons, aux extrémités des racines, des tiges et des rameaux. Ils contiennent deux sortes de cellules souches : les unes se renouvellent telles quelle et les autres se différencient pour assures la croissance des organes (feuilles, tiges, racines)pendant toute la vie de la plante. Les cellules de méristème sont dites « totipotentes » : elles ont la faculté de reproduire à elles seules un végétal complet. Dotés du même patrimoine génétique que toutes les autres cellules de la plante à laquelle ils appartiennent, les méristèmes sont ainsi capables de régénérer un végétal entier génétiquement identique. Autrement dit, ils permettent aux plantes de se reproduire par

en relation

  • Clonage
    2013 mots | 9 pages
  • Le clonage
    993 mots | 4 pages
  • Le clonage
    1434 mots | 6 pages
  • Le clonage
    413 mots | 2 pages
  • Clonage
    462 mots | 2 pages
  • clonage
    4319 mots | 18 pages
  • Clonage
    613 mots | 3 pages
  • Le clonage
    881 mots | 4 pages
  • Le clonage
    1265 mots | 6 pages
  • Le clonage
    4905 mots | 20 pages