Cocaine et cerveau

Pages: 5 (1100 mots) Publié le: 8 octobre 2012
Sources : http://www.drogues-dependance.fr/cocaine.html & http://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_03/i_03_p/i_03_p_par/i_03_p_par.html
COCAINE :

La cocaïne est un psycho-stimulant, qui peut provoquer une forte dépendance.
Le crack est l'un de ses dérivés.
> LA COCAÏNE, QU'EST-CE QUE C'EST ?
La cocaïne se présente généralement sous la forme d'une fine poudre blanche, cristalline etsans odeur. Elle est extraite des feuilles de cocaïer.
Lorsqu'elle est "sniffée", elle est appelée "ligne de coke" ; elle est aussi parfois injectée par voie intraveineuse ou fumée, principalement sous forme de crack (ou free base).
> EFFETS ET DANGERS DE LA COCAÏNE
L'usage de cocaïne provoque une euphorie immédiate, un sentiment de toute-puissance intellectuelle et physique et uneindifférence à la douleur et à la fatigue. Ces effets laissent place ensuite à un état dépressif et à une anxiété que certains apaisent par une prise d'héroïne ou de médicaments psychoactifs.
La cocaïne provoque :
>> Une contraction de la plupart des vaisseaux sanguins. Les tissus, insuffisamment irrigués, manquent d'oxygène, et se détériorent (nécrose). C'est notamment souvent le cas de la cloisonnasale avec des lésions perforantes chez les usagers réguliers.
>> Des troubles du rythme cardiaque. Ils peuvent être à l'origine d'accidents cardiaques, notamment chez des personnes fragiles et/ou qui consomment de fortes quantités de tabac.
>> Des troubles psychiques, une grande instabilité d'humeur, des délires paranoïdes ou des attaques de panique.
>> Une augmentationde l'activité psychique et, par conséquent, des insomnies, des pertes de mémoire et des phases d'excitation.
Une autre caractéristique de la cocaïne est de lever les inhibitions, ce qui peut conduire à des actes de violence, des agressions sexuelles, des dépenses compulsives, etc. La sensation de "toute-puissance" entraînée par la cocaïne peut engendrer des passages à l'acte.
En outre, lesmatériels utilisés pour "sniffer" peuvent transmettre les virus des hépatites B et C, s'ils sont partagés entre plusieurs usagers. En cas d'injection, le matériel partagé peut transmettre le virus du sida et des hépatites B et C.

CERVEAU :
> L'ACTION DES DROGUES SUR LE CERVEAU (1/3)
> LA DOPAMINE ET LE "CIRCUIT DE LA RECOMPENSE "
 
Les drogues qui agissent le plus fortement sur l'humeursont les psychostimulants et les opiacés. Les psychostimulants, comme leur nom l'indique, augmentent la vigilance et diminuent la sensation de fatigue et de sommeil : c'est le cas des amphétamines et de la cocaïne. Au contraire, les opiacés, comme la morphine ou l'héroïne, ont un effet d'endormissement. Bien que ces deux groupes de produits aient des effets opposés, les recherches actuelles ontmontré qu'ils possèdent en commun la propriété d'augmenter dans le cerveau la libération d'une molécule fabriquée par les neurones, la dopamine. En fait, ce ne sont pas seulement les psychostimulants et les opiacés mais aussi tous les produits qui possèdent cette propriété de faire libérer la dopamine, comme le tabac, l'alcool, l'ecstasy ou le cannabis, qui déclenchent de la dépendance chezl'homme.
L'intérêt de cette découverte vient de ce que la dopamine active chez l'homme un circuit appelé le "circuit de la récompense". Il s'agit d'un ensemble de structures cérébrales qui, comme un baromètre, nous indiquent à chaque instant dans quel état physique et psychique nous nous trouvons. Lorsque la quantité de dopamine augmente dans ces structures, quelle qu'en soit la raison, nous ressentonsdu plaisir et considérons que tout va bien, même si par ailleurs notre corps souffre ou que nous sommes déprimés.
Ainsi les drogues, par leur action biochimique, modifient la conscience que nous avons de notre environnement et de nous-mêmes. La prise répétée de drogues modifie à long terme la façon dont notre cerveau perçoit l'origine de ses satisfactions et perturbe notre recherche du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Alcool, cocaïne et cerveau
  • la cocaine
  • La cocaine
  • Cocaine
  • Cocaine
  • la cocaine
  • Cocaïne
  • Cocaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !