Code de déontologie

6273 mots 26 pages
La nécessité d'un code de déontologie au Maroc est évidente : l'ordre des médecins, nouvellement réorganisé, a besoin d'une somme de ses principes, d'une règle acceptée de tous susceptible de donner une solution immédiate, claire et sans équivoque à tous les problèmes intéressant la profession médicale. Son application stricte, renforcera la cohésion de notre corporation en harmonisant nos actes pour le seul but qui doit guider le médecin : le plus grand bien du malade Comment doit être créé notre code marocain de déontologie ? Il faut adapter à ce pays, nouveau dans son évolution présente et si riche d'avenir, des principes traditionnels remontant à la plus haute antiquité. D'une façon générale les nécessités et les transformations progressives de l'existence, l'évolution des esprits ont amené peu à peu le comportement traditionnel à une réglementation uniforme et adaptée au moment. Ce qui s'est passé dans tous les pays doit se produire au Maroc : il faut y codifier les actes médicaux en vue d'une médecine moderne, humaine et honnête. Est-ce dire que nous devons y appliquer à la lettre le code métropolitain par une simple transformation de textes ? Nous ne pensons pas que nous devions nous contenter de démarquer le code français. Il nous paraît logique et opportun d'appliquer au Maroc, en les y adaptant, les dispositions de ce que l'on a convenu d'appeler le code international d'éthique médicale, tout en y ajustant des articles du code français de déontologie si judicieusement rédigé dans son ensemble. Au cours de la réunion de l'assemblée médicale mondiale qui a eu lieu à Copenhague, du 24 au 28 avril 1950, association qui regroupe quarante-deux nations dont la France, diverses questions intéressant notre profession ont été étudiées. Le délégué français a apporté les textes du serment de Genève; révision moderne du serment d'Hippocrate, base lui-même du code international d'éthique qui, paraphrase du serment de Genève, a l'avantage de réunir en un texte très

en relation

  • code de déontologie
    13319 mots | 54 pages
  • Code de déontologie
    1172 mots | 5 pages
  • Code déontologie
    11524 mots | 47 pages
  • Code de déontologie
    457 mots | 2 pages
  • Code déontologie
    4008 mots | 17 pages
  • Code de déontologie des psychologues
    460 mots | 2 pages
  • Code de déontologie des policiers
    5739 mots | 23 pages
  • CODE DE DEONTOLOGIE CUISINE
    3598 mots | 15 pages
  • CODE DE DEONTOLOGIE DES NOTAIRES
    9581 mots | 39 pages
  • Code de déontologie ec
    26677 mots | 107 pages