Comenius

1242 mots 5 pages
Texte : L’enseignement des sciences

2) La science, la connaissance des choses, n’est rien d’autre que la représentation intérieur de ces choses. Elle s’acquiert par les mêmes moyens que l’observation ou la vision externe; l’oeil, l’objet, la lumière.

L’œil de la vision intérieure, c’est l’esprit ou l’intelligence, son objet, ce sont les choses extérieures ou intérieures de l’entendement; sa lumière, c’est l’attention qui se porte sur elles. De même que pour voir à l’extérieur les choses telles qu’elles sont sans se tromper, il faut procéder d’une certaine manière, il le faut aussi pour comprendre et connaître parfaitement ce qui passe à l’esprit avec rapidité et avec certitude.
[…]

5) Pour que le miroir [i.e. l’esprit] reçoive bien les objets, il faut en premier lieu que ces objets soient solides et réels; en second lieu qu’ils soient bien présents aux sens et non comme les nuées et autres choses semblables qui sont trop peu éclairées pour se refléter correctement dans le miroir. Quant aux choses lointaines, elles ne s’y reflètent pas du tout. Les objets qu’on veut faire connaître à la jeunesse doivent être des réalités et non des ombres des choses, j veux dire des objets vrais, solides, utiles qui touchent leur sens et leur imagination. Encore faut-il les placer de telle sortes qu’ils impressionnent.

6) Pour cela, la règle d’or est de présenter l’objet à celui des sens qui convient : objets visibles pour la vue, sonores à l’ouïe, olfactifs à l’odorat, savoureux au goût, tangibles au toucher. Lorsqu’un objet peut être saisi par plusieurs sens à la fois, on aura soin de le leur présenter conjointement.

7) Cette méthode repose sur trois raisons :

Premièrement, puisque rien ne peut parvenir à l’intelligence qui ne fût d’abord dans la sensation, la connaissance doit nécessairement commencer par les sens. Pourquoi alors débuter par l’exposition verbale et non par l’observation réelle des choses? C’est seulement lorsque l’observation de ces choses aura

en relation

  • Comenius: l'école de l'enfance
    1097 mots | 5 pages
  • Projet Comenius : Eating in Brussels
    494 mots | 2 pages
  • Organisme européen
    1207 mots | 5 pages
  • « Un art universel de tout enseigner à tous » utopie ou réalité ?
    1145 mots | 5 pages
  • La conscience 2
    1564 mots | 7 pages
  • Petit dictionnaire économique
    6851 mots | 28 pages
  • Mobilité européenne
    644 mots | 3 pages
  • Pédagogues et pratiques éducatives
    943 mots | 4 pages
  • Bibliographie de l'éducation spécialisée
    1252 mots | 6 pages
  • conscience
    976 mots | 4 pages