Commentaire acte iii scène 3 amphitryon de molière

Pages: 5 (1115 mots) Publié le: 12 mars 2013
Amphitryon est une pièce de théâtre de Molière du 17e siècle. Cette pièce est une tragi-comédie en trois actes qualifiée de classique. Cette pièce porte un regard accusateur sur la bourgeoisie du 17e siècle. C’est l’histoire du Dieu Jupiter qui se fait passer pour le mari d’une humaine ; Alcmène. Celui-ci profite de sa confiance et de la lune de miel des jeunes époux et lorsqu’Amphitryon revientde la guerre l’incompréhension des deux époux se transforme vite en dispute qui les sépare. Dans le monologue d’Amphitryon de la scène 1 de l’acte III, après la violente dispute entre lui et Alcmène, celui-ci est partagé entre orgueil, jalousie et déshonneur. Nous étudierons donc dans un premier temps l’expression des sentiments, le lyrisme du texte, puis ensuite, le monologue et le rôle dumonologue.

Le monologue s’ouvre sur la recherche du frère d’Alcmène, témoin de l’innocence d’Amphitryon « Je ne saurais trouver, pourtant partout mes pas, celui qu’à chercher je m’attache ». Amphitryon montre donc ici une part d’incertitude car il veut qu’un témoin approuve ses propos pour être sur lui-même de ce qu’il avance. Il pense à un mauvais coup du sort qui aurait monté cette histoire etqui l’empêcherais de connaitre le fin mot de l’histoire en l’empêchant de trouver celui qui pourrait lui confirmer ses idées « Oui, sans doute le sort tout exprès me le cache ». Amphitryon montre cependant un certain orgueil, il se montre imbu de sa personne en se plaçant héro de guerre dans un monologue dédié à l’incompréhension du conflit conjugal « Ils viennent se réjouir, pour me faire enrager.Dans l’embarras cruel du souci qui me blesse, de leurs embrassements et de leur allégresse Sur mon inquiétude ils viennent tous charger ».
A la suite de son récit orgueilleux, il laisse apparaitre la jalousie et la tristesse due au conflit qui l’oppose à Alcmène : « Ah ! Qu’on est peu flatté de louanges, d’honneur, et de tout ce que donne une grande victoire, lorsque dans l’âme on souffre unevive douleur ! ». La deuxième partie, qui suit la partie orgueilleuse du monologue prononcé par Amphitryon est une partie pleine d’incompréhension, de tristesse et de jalousie. On sent quelques remords dans le discours d’Amphitryon « On donnerais volontiers cette gloire, pour voir le repos du cœur ! ». Amphitryon évoque clairement son incompréhension dès le début de la partie : « Et plus mon esprity repasse, moins j’en puis débrouiller le funeste chaos ». De par son incompréhension, Amphitryon montre qu’il a certains remords suite à cette séparation et qu’il tient donc à Alcmène. Amphitryon se dit également choqué de l’accusation de mensonge qu’Alcmène lui porte « le vol des diamants n’est pas ce que m’étonne […] Mais le don qu’on veut qu’hier j’en vins faire en personne est ce qui fait icimon cruel embarras ». Il est très étonné d’une telle accusation.
La dernière partie de ce monologue est vouée au déshonneur d’Amphitryon face à l’adultère que pourrais avoir commis son épouse Alcmène « Et ce serait du sort une étrange rigueur, […] que je fusse contraint de les croire au dépend de mon propre honneur ». L’adultère était, à cette époque, un des pires crimes qu’il soit. Durant cettepartie, Amphitryon dit qu’il ne croit pas aux contes, à la magie et montre du bon sens mais pourtant, vers la fin il se résille à l’accepter si il devait le faire pour récupérer Alcmène, bien qu’au dernier vers, il évoque le souhait que dans cette histoire, ce soit elle qui soit folle. Amphitryon met son honneur et sa fierté de côté pour éclairer cette histoire. Il dit qu’il aimerait lui reparlerpour vraiment savoir le fin mot de l’histoire « Je veux la retâter sur ce fâcheux mystère ». Dans cette partie, il y a tout de même une once de comique lorsqu’Amphitryon dit « Ah ! Fasse le ciel équitable, que ce penser soit véritable. » Le ciel réfère aux dieux, et donc le Dieu des dieux : Jupiter. C’est un comique de paroles. Le public sait que la situation inconfortable d’Amphitryon est de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Molière
  • Le tartuffe (molière), acte iii scène 3
  • Commentaire acte iii scène 3 lorenzaccio
  • Commentaire tirade acte iii, scène 3 tartuffe
  • Commentaire composé : amphitryon de molière, acte i scène première, 1668
  • Tartuffe Acte III, scène 3
  • Le tartuffe acte iii, scène 3
  • Commentaire sur le misanthrope, acte iii, scène 4, vv. 961-1000, de molière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !