commentaire Assomoir Emile Zola

Pages: 6 (1495 mots) Publié le: 25 octobre 2015
I/ QUESTION
Les cinq textes du corpus, Les Caracteres de Jean de La Bruyere, Lettre à Louis XIV de Fénélon, Discours à l’Assemblée de V.Hugo, Les Effarés de Arthur Rimbaud et enfin l’Assomoir de Emile Zola ont pour point commun de vouloir dénoncer la misère du peuple, pour cela ils ont recourt à l’utilisation de procédés argumentatifs. Tout d’abord, les auteurs cherchent à nous persuader del’existence de cette misère par l’énumération par exemple la Bruyère met en avant les dures conditions de vie des hommes « où ils vivent de pain noir, d’eau et de racine (…) la peine de semer, de labourer et de recueillir pour vivre ». Mais l’utilisation de l’énumération est encore plus persuasive dans le texte de V.Hugo où il décrit avec précision ces difficiles conditions de vie « resserrées entre dehautes masures, sombres, humides, glaciales, méphitiques, pleines de miasmes stagnants, encombrées d’immondices, les fosses d’aisance à côté des puits » ou encore lorsque il fait la répétition du mot « travail », en effet, « un travail sans relâche, le travail acharné (…) le travail de l’homme, le travail de la femme, le travail de l’âge mur, le travail de la vieillesse, le travail de l’enfance,le travail de l’infirme » ceci marque le lecteur d’une part par le fait de devoir lire tant de fois le même mot et d’autre part car le mot « travail » n’est pas anodin il est souvent associé à une tâche difficile, contraignante, désagréable. De plus, pour dénoncer cette misère les auteurs font appels à la comparaison, ils comparent souvent les humains à des animaux « ils montrent une face humaine,et en effet ils sont des hommes » (ligne 4-5) en une seule phrase La Bruyère nous fait comprendre qu’il parlait des hommes depuis le début du texte alors que nous pensions qu’il évoquait des animaux « L’on voit certains animaux farouches, des mâles et des femelles… » (ligne 1), cela nous montre que La Bruyère ne fait pas la différence entre animal et humain. Lui aussi, Arthur Rimbaud dans LesEffarés compare des humains à des animaux mais c’est plus précisément des enfants qu’il compare à de petits animaux affamés attendant d’être nourris « Collant leurs petits museaux roses » contrairement à Emile Zola qui quant à lui compare un vieil homme à un animal « comme une marmotte », « était comme un chien pour elle, une bête hors de service ». Fénelon dans Lettre à Louis XIV pose une question àlaquelle il n’attend pas forcément de réponse pour révéler la misère du peuple « Si le roi, dit-on avait un cœur de père pour son peuple, ne mettrait-il pas plutôt sa gloire à leur donner du pain, et à les faire respirer après tant de maux, qu’à garder quelques places de la frontière, qui causent la guerre ? ». Et enfin, pour dénoncer la misère du peuple tout en émouvant les auteurs n’hésitent pasà recourir au registre pathétique en s’efforçant de décrire toute la misère comme par exemple dans Lettre à Louis XIV « en leur arrachant, par vos impôts pour cette guerre, le pain qu’ils tâchent de gagner à la sueur de leur visages. » ou encore dans Discours à l’Assemblée où V.Hugo énumère une série de misère ayant pour but d’apitoyer le lecteur et de rendre encore plus vivant cette descriptionde misère « cette femme aveugle, entre ses deux enfants dont l’un est mort et l’autre va mourir, et ce filetier phtisique agonisant, et cette mère épileptique qui a trois enfants et gqui gagne trois sous par jour ! » .

II/ COMMENTAIRE
L’Assommoir est un roman réaliste publié en 1877 et qui fait partie de la fresque romanesque Les Rougons-Macquart écrit par Emile Zola, un auteur et journalistefrançais né en 1840 et considéré comme le chef de file du naturalisme. L’intérêt principal de texte est de dénoncer la misère du peuple en la décrivant. L’œuvre étudié décrit donc les difficiles conditions de vie du peuple et notamment celles de Gervaise ainsi que de la pitié qu’elle portait à un vieillard qui ne pouvait point se nourrir. Nous allons donc nous demander comment Zola dénonce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire émile zola
  • Commentaire l’assommoir, emile zola
  • Commentaire français emile zola
  • Commentaire emile zola
  • Commentaire sur emile zola
  • Emile zola commentaire idee
  • Commentaire emile zola
  • Commentaire emile zola.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !