Commentaire chapitre 8 ingénu

Pages: 8 (1811 mots) Publié le: 13 avril 2011
Commentaire L’ingénu chapitre 8 :

Intro:

L’ingénu quitte la Bretagne pour se rendre à Versailles afin de recevoir, des mains de Louis XIV, la récompense qui lui a été attribuée pour avoir repoussé les Anglais, ainsi que la permission d’épouser sa marraine. En chemin, il fait halte à Saumur, ville frappée par les conséquences de la révocation de l’édit de Nantes. Il rencontre des protestantsvictimes de cette révocation de l’Édit de Nantes, ce qui l’émeut profondément. Ensemble ils discutent des dramatiques conséquences de celui-ci. On peut alors se demander par quels moyens Voltaire critique-t-il la royauté et l’autorité religieuse de son époque dans ce passage ?
Pour cela, nous allons voir dans un premier temps, que ce conte est ancré dans la réalité de l’époque de l’auteur : unHuron dans Saumur. C’est pour l’Ingénu un moment d’apprentissage et de prise de conscience, ce qui explique qu’il questionne plus qu’il n’agit dans ce texte. Ensuite, nous étudierons la sévère critique politique et religieuse de l’auteur. Cette halte à Saumur est révélatrice des problèmes politique et religieux de l’époque.

I. Un conte dans la réalité : Un Huron dans Saumur

Dans ce passage duchapitre 8 de l’Ingénu, on trouve un aspect très réaliste intégré dans le conte. En effet, on assiste à l’arrivée de l’Ingénu, un huron, dans Saumur. On retrouve le coté imaginaire du conte avec le personnage fictif de l’ingénu qui a tout au long du texte un regard naïf (il ne connaît pas le latin par exemple et se fera alors traduire la citation latine des protestants afin de ne pas rester dansl’ignorance). On retrouve les temps du récit avec l’importance des passés simples qui expriment l’action et l’imparfait qui exprime les actions en cours tel que le déménagement des familles.
Son charisme, son action, marquent une vivacité d’esprit et donnent au récit une fraîcheur : l’ingénu débarque, s’étonne, s’interroge. Il a en quelque sorte une action philosophique puisqu’il n’a pas depréjugés, il a un fort désir de comprendre, il enquête pour comprendre la situation, rencontre les gens et dialogue avec eux pour connaître leurs opinions. Il est vierge de toutes connaissances sur toutes les réalités de cette société de l’époque et apporte ainsi un regard étranger sur la situation. En effet, ce personnage qui ne connaît presque rien est placé « au dessus de la réalité », ce qui luipermet de prendre du recul et de mieux voir la réalité. On assiste à une mise en lumière du bon sens de l’Ingénu et une illustration de sa curiosité lorsqu’il constate que la ville est « déserte ».
Le dialogue entre les huguenots (surnom donné par les catholiques français aux calvinistes) qui exposent leurs arguments à l’ingénu rend le récit très réaliste. On peut observer un discours didactiqueentre l’Ingénu et le petit homme noir.
En effet, il y a un jeu de communication entre l’Ingénu qui joue le rôle de l’élève et le petit homme noir qui donne une leçon à l’Ingénu.
De plus, Voltaire a mis en place dans ce passage une structure claire : il y a une conservation du lien avec les intrigues précédentes ainsi que des tonalités apparentes puisque Voltaire par ce passage vise à créer chez sonlecteur un état affectif, émotionnel en exprimant un grand nombre de sentiments : la compassion (« les larmes »), l’amour («cœurs qui l’auraient aimé »), l’étonnement, la colère et la tristesse des protestants (« les uns se plaignaient amèrement, d’autres frémissaient de colère, d’autres disaient en pleurant »). De plus, toute cette émotion, qui apporte du réalisme au conte, est amplifiée par leparallélisme « de tant de cœurs qui l’auraient aimé, et de tant de bras qui l’auraient servi ».
Le pasteur arrache des larmes, utilise le registre pathétique, et provoque par son éloquence la contagion des « larmes », qui deviennent le symbole de la prise de conscience et de la révolte. On retrouve par ailleurs ce rôle de la sensibilité dans l’ensemble du conte.
On trouve également dans ce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Explication chapitre 8 ingénu
  • Commentaire l'ingénu chapitre 8
  • Commentaire chapitre vii ingénu voltaire
  • Commentaire sur pantagruel (chapitre 8) de f. rabelais
  • Pierre et jean, maupassant, commentaire du chapitre 8
  • Commentaire de l'oeuvre, emile zola, chapitre 8, 1885
  • Chapitre 8
  • Chapitre 8

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !