Commentaire composé voyage au bout de la nuit, de céline

Pages: 4 (811 mots) Publié le: 17 avril 2011
Commentaire Composé : Extrait du Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline En 1932, Louis-Ferdinand Céline, célèbre auteur de XXème siècle, écrivait Voyage au bout de la nuit, un roman quil’a fait connaître mais l’a rendu controversé. L’extrait étudié est un passage de cette œuvre situé peu avant la fin du livre. Comment l’auteur nous montre-t-il la folie de son personnage ? En quoicette folie représente-t-elle la « fin du voyage » ? Pour répondre à ces questions, il semble intéressant de mettre tout d’abord en évidence la tare de Ferdinand puis d’y associer, dans une secondepartie, la fin du roman, du voyage et du personnage.

Pour commencer, nous allons observer comment Céline veut nous faire comprendre la blessure du narrateur-personnage, blessure qui peut être en lienavec celle reçue durant la Première Guerre Mondiale, ou alors liée à ses années d’errance et de tribulations. Grâce aux nombreux points d’exclamation et de suspension, on comprend que le personnageprincipal est un être dérangé, en constante hésitation et absolument pas sûr de lui. Des expressions telles que « essayer de me perdre » (l.1) ; « ne plus me retrouver » (l.1 ; « Je revenais sur moi-même» (l.2) ; « mon trimbalage à moi » (l.2) ; « le monde était refermé » (l.3) et « chercher davantage de chagrin » (l.5), montrent également que Ferdinand Bardamu est perdu, qu’il ne sait ni quoifaire, ni où aller. On remarque aussi que certaines de ses phrases exclamatives n’ont pas de sens. La comparaison « comme des petites bougies pas fières et clignoteuses » (l.14) ainsi que la description deses idées qui « vadrouillaient plutôt dans sa tête avec plein d’espace vide entre » (l.13) démontrent son manque de confiance en lui et dénotent un esprit malade et torturé par cet échec personnel den’avoir pu trouver une « idée bien solide » (l.8). Le narrateur se compare à deux reprises à son ami Robinson : « aussi loin que Robinson » (l.7) et « comme Robinson » (l.18). On peur en déduire...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire composé Céline Voyage au bout de la nuit
  • Commentaire composé de voyage au bout de la nuit de céline
  • Commentaire de céline, voyage au bout de la nuit
  • Voyage au bout de la nuit de Céline (commentaire)
  • Commentaire voyage au bout de la nuit, céline
  • Commentaire voyage au bout de la nuit, céline
  • Commentaire celine; voyage au bout de la nuit
  • Commentaire sur voyage au bout de la nuit celine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !