Commentaire de la lettre ouverte de l'ait au président johnson

Pages: 7 (1658 mots) Publié le: 5 mars 2011
Ce document présente une lettre ouverte de l’Association Internationale des Travailleurs (AIT), également connue sous le nom de Première Internationale (créée en 1864), au président américain Andrew Johnson aux débuts de ses fonctions, dans laquelle on dresse un bilan de la situation au lendemain de la guerre civile et de l’assassinat de Lincoln, et lui demande d’agir en conséquence. En effet,c’est au président Johnson dont il incombe la reconstruction des Etats-Unis après la plus grande épreuve qu’ait subie le pays : l’éclatement de l’Union et les quatre ans de guerre civile qui provoqua la mort de 620 000 soldats, mais qui restaura définitivement la nation américaine dans son unité. La victoire de l’Union mit fin à l’esclavage (l’une des principales causes de cette guerre), et renforçale rôle du pouvoir fédéral. Elle fit aussi émerger dans la lutte des grandes personnalités et des partis des personnages qui sont aujourd’hui devenus de véritables figures. Le plus emblématique semble être Abraham Lincoln : seizième président des États-Unis, à la tête de l’Union pendant la guerre civile ; il rejeta l’esclavage, et son élection a été considérée comme l’élément déclencheur de laguerre de Sécession. Quel intérêt a l’AIT de s’intéresser à la politique Américaine de Johnson ? S’agit-il de reconstruire l’Union à l’identique ou seulement de restaurer l’unité perdue ? Dans un premier temps, on étudiera les problèmes de la reconstruction, puis dans un second temps, une mythification du personnage de Lincoln, et enfin, un modèle donné au président Johnson.

A la suite de cetteguerre civile, L’AIT ne retient qu’un gâchis immense dont il est maintenant le devoir du président Johnson de reconstruire son pays politiquement et socialement car si la victoire de Nord sur le Sud assure la pérennité de l’Union, elle ne résout en rien les problèmes posés par le sort des vaincus, ni la formidable nouveauté que représente l’affranchissement des esclaves. De plus, avec l’assassinatde Lincoln par John W. Booth (le 14 Avril 1865), disparaît aussi la vision d’un avenir paisiblement réunifié. Dans ces conditions la reconstruction se révèle être une lutte farouche pour le pouvoir à Washington. Cette lutte pour le pouvoir se manifeste d’abord par la volonté des Républicains d’extirper très vite les racines de l’esclavage et de justifier ainsi leur lutte. Les XIVe (Toute personnenée aux États-Unis en est citoyen) et Xve (Le droit de vote des anciens esclaves) Amendements illustrent cette bonne volonté. Ces textes renouvellent les institutions américaines, même si leurs limites apparaissent vite. Mais, au-delà de ces mesures, les Radicaux, qui dirigent le parti Républicain au Congrès, se rendent compte que leur pouvoir ne sera complet que s’il parviennent à se débarrasserdu président Johnson, lequel n’a pas du tout la même conception de la Reconstruction.
Cette lutte pour le pouvoir ne se déroule pas seulement à Washington mais aussi et surtout dans le Sud. Les ex-confédérés n’acceptent ni l’occupation de leurs États par les troupes fédérales, ni l’accession des anciens esclaves à l’égalité. Pressé de reprendre la situation en main, le Congrès se jetteimmédiatement dans un travail législatif intense d’où sortiront les fondements de la Reconstruction dite “radicale”. Le verdict populaire n’a pourtant pas découragé la résistance de Johnson qui va jusqu’à stigmatiser le vote noir. L’atmosphère vire rapidement à la guerre ouverte entre les Radicaux et le président et très vite le Chambre des Représentants vote en faveur de l’impeachment ; mais, après deuxvotes le Sénat se prononce pour pour l’acquittement du président, à une voix de majorité (les deux tiers étant nécessaire). Une victoire des Radicaux aurait signifié un profond abaissement de la présidence au profit du Congrès, ce qui explique la défection de certains Républicains lors du vote, comme l’abandon pendant plus d’un siècle de la procédure d’impeachment à l’encontre des présidents...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire de la lettre de l'ait au président johnson
  • Lettre ouverte au président sur l'environnement
  • Commentaire de "lettre ouverte à monsieur paul claudel"
  • Lettre ouverte
  • Lettre Ouverte
  • Lettre Ouverte
  • Lettre ouverte
  • Lettre ouverte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !