Commentaire de la vie de sainte elysabel

Pages: 7 (1656 mots) Publié le: 7 octobre 2012
LA VIE DE SAINTE ELYSABEL ; Première partie
Vers 1 à 188

Rutebeuf est un poète du moyen âge sur lequel l’on a que très peu d’éléments biographique : il serait né vers 1230 en Champagne, serait mort en 1285, aurai été jongleur et aurai eu une formation de clerc (puisqu’il maitrisait le latin).
Son œuvre fut mieux conservée que son histoire puisque 56 textes sont parvenus jusqu’à nous: l’on yretrouve des pièces de théâtre (comme Le Miracle de Theophile), des textes satiriques (comme Des Règles), des fabliaux (comme Le Dit de Frère Denise le Cordelier), des poèmes allégoriques (comme Renard le Bestourné), des poèmes religieux (comme Ave Maria) ainsi que des textes hagiographiques (vie de Saint) comme La Vie de Sainte Elysabel, fille du roi de Hongrie.
Nous allons étudier la premièrepartie de cette vie de Sainte Elysabel en nous demandant quelles étaient les intentions de Rutebeuf en rédigeant cette introduction.
Nous remarquerons qu’elle s’articule en 3 parties: après avoir expliqué en premier lieu les raisons pour lesquelles il rédige cette hagiographie, Rutebeuf relate comment la rumeur du mode de vie si pieu d’Elysabel s’étant répandu jusqu’aux oreilles du pape, cedernier envoi des enquêteurs se renseigner sur elle afin de la faire canoniser si la rumeur s’avère fondée. Enfin, en une troisième partie, le poète fait l’éloge de la dévotion de la sainte, admirant sa pureté et critiquant ceux choisissent une vie moins pieuse.

Rutebeuf commence son hagiographie par une référence aux épîtres de Saint Paul : «Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mangepas non plus », citation exhortant les croyants à mériter leur subsistance. Le poète enchaine alors en pointant le fait que le travail manuel empêche de se consacrer à sa foi (en effet, au Moyen-Age, le travail – à l’exception de la vocation religieuse- n’est pas encouragé puisqu’il ne permet pas de se dévouer entièrement à Dieu. Il est considéré comme dégradant et il faudra attendre leprotestantisme de Luther pour que le travail manuel soit considéré comme une voie d’élévation spirituelle.).
Aussi, Rutebeuf explique son choix d’avoir pour métier celui de « semer sa parole et dire son poème » (v.12-13) par le fait qu’il allie dévotion et ouvrage. Il ajoute aussitôt entre parenthèse qu’il « ne sais faire aucun autre travail » (v.14), ce qui discrédite la pieuse déclaration qui a précédé etpeut passer pour un aveu de paresse.
De cette première réflexion ressort en tout cas clairement l’importance de la religion à l’époque de Rutebeuf et éclaire le lecteur quant au choix du poète d’écrire une vie de Saint (à cette époques ces textes hagiographiques étaient très prisés du public et souvent commandés au auteur puisque la vie intellectuelle était alors organisée par la religionchrétienne.)
La notion de commande est d’ailleurs présente dans cette première partie puisque le texte est dédié à Isabelle de France, comtesse de Champagne et Fille de Saint Louis : « celle pour qui j'entreprends cette tâche, Ysabeau, femme du roi Thibaud » (v.16-17).
Cette dédicace n’est pas anodine : en comparant l’histoire d’Isabelle de France et celle d’Elisabeth de Hongrie, il en ressortcertaines similarités : en effet toutes les deux ont vécu une jeunesse dédiée à leur foi avant d’être contraintes à se marier, ce qui fit obstacle à leur dévouement à Dieu. Ce rapprochement entre les deux femmes est renforcé par l’orthographe que Rutebeuf a choisie pour le prénom de la Sainte : « Elysabel » mêlant le prénom d’Elisabeth et d’Isabelle. Ce parallèle établi entre la Sainte et la comtessede Champagne peut avoir comme but de rendre hommage à Isabelle de France et lui exprimer son admiration, mais aussi probablement de s’attirer ses faveurs (Rutebeuf écrira plusieurs poèmes sur la famille royale, notamment la déploration funèbre de l’époux d’Isabelle de France : Complainte du Roi de Navarre)


Après avoir clos sa dédicace « C'est pour elle que je veux entreprendre de mettre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La vie de saint dominique de guzman
  • Sainte colombe dans la vie reel
  • LA VIE A SAINT ETIENNE
  • La vie de saint pol roux
  • Une vie commentaire
  • Notre Vie commentaire
  • Commentaire saint françois d'aquin
  • Commentaire saint exupéry

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !