Commentaire de texte récit du baptême de clovis. extrait de l’ouvrage de grégoire de tours, histoire des francs, traduit du latin par j.j.e. roy, ed. gallimard, 192, p.27-29.

1502 mots 7 pages
Commentaire de texte. Document 2: Récit du baptême de Clovis. Extrait de l’ouvrage de Grégoire de Tours, histoire des Francs, traduit du latin par J.J.E. Roy, Ed. Gallimard, 192, p.27-29. Ce texte est un extrait de l’Histoire des Francs écrit par Grégoire de Tours. L’Histoire des Francs est une œuvre latine du VIème siècle composée par le premier historiographe de l'histoire de France, Grégoire de Tours, ce qui fit de lui le père de l’histoire de France. Entre 575 et 592, Grégoire de Tours rédige une monumentale histoire du peuple franc des origines à 591. L’Histoire des Francs est une grande fresque en dix livres, dans la tradition de l’historiographie chrétienne. En cherchant à donner un sens moral à son récit, l’évêque de Tours narre les événements politiques, moraux et religieux du royaume. L’Eglise, dont il confie les luttes et les œuvres, est au cœur de son histoire ; il évoque ainsi la vie des premiers apôtres des Gaules, celles de saints et d’abbés, et la conversion des Barbares au catholicisme. Grégoire de Tours était évêque et est né plus de 25 ans après Clovis, il a cependant bien connu Clotilde, sa veuve à l’époque. Il écrit cette œuvre qui se fonde sur la légende et sur le récit de ses contemporains en utilisant les lettres de Saint-Rémi. Ce récit, encensant Clovis n’est pas objectif et reste légendaire mais reste cependant la seule source bien informée. Trois générations séparent donc le baptême de son récit. La datation de cet événement pose encore des problèmes aux historiens et c’est donc entre 496 et 499 que le roi des Francs Saliens, Clovis, se convertit au christianisme, rejetant ainsi le paganisme mais surtout l’hérésie et reçoit le sacrement du baptême des mains de Remi, évêque de Reims. Peu à peu se construit une figure de légende: Grégoire de Tours installe pour l’éternité l’image de Clovis, premier roi très chrétien, consacrant l’union de l’Eglise catholique et du royaume. Le baptême du roi franc est alors considéré comme celui de

en relation

  • commentaire du texe sur le bapteme de clovis de tour
    331 mots | 2 pages