commentaire de texte sur un texte d'aristote concernant le travail

Pages: 5 (1126 mots) Publié le: 28 janvier 2014
Dans ‘la vie de tous les jours’, les jeunes gens rêvent de trouver un travail alors symbole d’émancipation, de liberté et de bonheur. Cependant, ce sujet n’est pas sans débat. Dans le texte d’Aristote, l’idée développée s’oppose totalement au concept que nous avons. En effet, selon lui, le bonheur ne peut être acquis à travers le travail. Ainsi, on peut se demander est ce que letravail est forcément une barrière au bonheur contrairement à la ‘vie de loisir’? Pour y répondre, nous allons étudier la première partie du texte dans laquelle Aristote donne sa définition du travail, soit de la ‘vie de labeur’. Puis, dans la seconde partie, nous verrons qu’Aristote propose un processus d’accès au bonheur à travers l’éducation. Enfin, nous analyserons la dernière partie du textecomment il justifie sa préférence au travail intellectuel à celui manuel et rémunéré.

Dans un premier temps, Aristote nous fait part de sa vision du travail. De la ligne 1 à 5, il définit le travail qu’il appelle d’ailleurs ‘tâche’ ce qui donne une connotation très négative. Ainsi d’après lui, le travail manuel et rémunéré est une ‘tâche’ qui use le corps et limitel’épanouissement de la pensée (donc qui empêche de philosopher) et de la conscience.
La définition d’Aristote est approfondie dans les lignes qui suivent, de la ligne 6 à 8, en différenciant les différents types de travailles selon leur but. Le travail vertueux pour soi ou ses proches est valorisé contrairement au travail rémunéré qu’il considère comme de l’esclavage. On pourrait avoir une approche critique endisant qu’à partir de l’idée commune du travail aujourd’hui cette définition est obsolète. Par ailleurs, Marx considère le travail comme pouvant libérer l’homme et le pousser à développer sa conscience. Cependant, cette idée est loin d’être obsolète car comme le dit Nietzsche ‘ le travail est la meilleure des polices’. Ainsi, Aristote est la base d’une pensée moderne du travail.Dans un second temps Aristote démontre comment atteindre une le bonheur qu’il appelle ‘la vie de loisir’ en opposition à ‘la vie de labeur’ de la ligne 8 à 16.Tout d’abord, il éclaircit son idée de loisir qui encore une fois va à l’encontre du sens commun qui nous avons. Le jeu, pour lui, n’est qu’une récréation ou un moment de détente superficiel qui accompagne forcément le travail.Ainsi, le bonheur des ‘artisans’ est fossé et ne donne pas de réel sens à la vie comme il le dit, ligne 11, ce type de jeu serait ‘la fin de la vie’.
Cependant, il propose d’accéder à une vie de loisir à travers l’éducation, car ceci s’apprend. Le loisir au sens d’Aristote est un travail profond (et non matériel) de pensée et ceci peut se faire à travers une éducation avec des jeux éducatifs.Ainsi le travail est digne d’un homme lorsqu’il le fait pour lui-même. Le même principe s’applique au loisir, le loisir n’aurait pour but que lui-même : le plaisir pour le plaisir, et non la détente pour ensuite reprendre le travail.
Donc, il propose l’éducation comme un cheminement vers ‘la vie de loisir’ ou le bonheur mais surtout comme étant un ‘remède’. Ceci sous-entend que pour lui letravail est telle une maladie, quelque chose de fatale auquel l’Homme est soumis. On peut comprendre d’où vient cette idée sachant que dans les cités de la Grèce Antique, le statut était attribué dès la naissance et uniquement les esclaves travaillaient ! Plus tard Hegel dira le contraire, le travail sera également vu comme un affranchissement de la condition animale de l’homme, on peut faire leparallèle avec l’affranchissement d’un esclave car il construit le monde à son image contrairement à tout autre être sur terre d’où on peut se dire que le travail qu’Aristote rejette est indispensable. Mais le problème que pose Aristote est plus profond car le travail matériel de l’Homme est superficielle et n’est pas éternel contrairement à la pensée qui elle reste et va plus loin dans sa portée....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire Texte d'Aristote
  • La cité
  • Commentaire du texte de kant sur le travail
  • Commentaire de texte la loi sur le travail des enfants
  • Texte d'aristote argumentation
  • Texte d'aristote, sur la main
  • Explication de texte d'aristote sur la culture
  • Corrigé du texte d’Aristote.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !