Dissertation le bonheur

Pages: 7 (1649 mots) Publié le: 22 octobre 2012
DISSERTATION

Sujet : « La recherche du bonheur peut-elle être un esclavage ? »



| |

Le bonheur, de l’étymologie « heur » signifiant « de bon augure », est souvent considéré comme l’aboutissement de la philosophie, l’amour de la sagesse ayant pour finalité de vivre en harmonie avec soi-même et les autres. Ce sentiment désigne avant tout un état de satisfaction complet de l’êtrehumain, c’est-à-dire l’accomplissement de ses désirs et de ses besoins. Sa recherche par les hommes de toutes les époques et de toutes les cultures le hisse, semble-t-il, au rang d’aspiration universelle. Mais cette poursuite incessante prouve qu’on ne la pas encore trouvé. Si beaucoup voient leur quête ne jamais aboutir, la recherche du bonheur ne peut-elle pas déboucher sur une sorted’esclavage ? A première vue, ce terme semble être l’exact opposé du contentement, l’esclave devant satisfaire les désirs de son maître au détriment des siens sans aucun libre arbitre. Mais si un tel renversement de situation est possible, rechercher ardemment le bonheur ne reviendrait-il pas à s’en éloigner ? Tout d’abord, nous verrons qu’effectivement la recherche du bonheur peut conduire à l’esclavage lorsquel’on manque de vigilance, mais que cette quête reste cependant la raison d’être de l’homme puisqu’elle lui a permis et lui permet encore d’évoluer.

Le bien suprême auquel aspirent tous les hommes qu’est le bonheur n’est pas facile d’accès : beaucoup, en effet, s’exposent à des pièges par manque de vigilance et peuvent même basculer dans une sorte d’esclavage.
« Le bonheur est un idéal del’imagination, non de la raison », remarque Emmanuel Kant dans Critique de la Raison Pratique, ce qui laisserait penser que notre capacité de jugement nous montre qu’un bonheur parfait est inaccessible. Cependant, les hommes ne renoncent en aucune façon à sa recherche mais le confondent souvent avec les moyens de l’atteindre. Ainsi, le lien entre désir, plaisir et bonheur affirmé par le philosophegrec Epicure pourrait apparenter le bonheur à une constante recherche d’objets sources de satisfaction. Or, un tel comportement nous conduirait à une frustration certaine, les désirs étant par nature illimités, et nous rendrait finalement esclaves de nos envies. S’il est tout de même inconcevable d’imaginer une plénitude totale sans plaisir, ce dernier reste avant tout une sensation éphémère tandisque le bonheur s’inscrit dans la durée comme l’affirme Rousseau : « Comment appeler « bonheur » un état fugitif qui nous laisse un cœur inquiet et vide ? ». Le bonheur ne peut donc se résumer à une succession de plaisirs dont certains peuvent se révéler opposés à la véritable félicité : les addictions, par exemple, procurent un moment de bien-être passager, vite écarté lors du douloureux retour àla réalité. Comment remédier à ce cercle vicieux qui nous rendrait esclave de nos désirs ? Ne satisfaire que ceux qui sont liés aux besoins, les désirs naturels nécessaires, mais abandonner les désirs vains nuisibles à l’homme car entraînant une surenchère toujours plus grande des plaisirs, d’après Epicure. Il faudrait alors tendre vers une tranquillité durable du corps et de l’âme pour atteindrele bonheur, c’est-à-dire l’ataraxie. Mais cet équilibre fragile n’est accessible qu’à un petit nombre, les plus sages d’entre nous. N’existe-t-il pas un moyen plus simple et immédiat d’y parvenir ? Le bonheur étant la résultante de nos attitudes propres, il pourrait dépendre de notre comportement vis-à-vis d’autrui : on peut tout-à-fait être heureux lorsqu’on rend service en étant conscient de lasatisfaction que l’on procure. Dans ce cas, le bonheur s’identifierait à la vertu, c’est-à-dire le devoir moral envers les autres. Mais nous sommes également confrontés à une contradiction : la vertu seule comme ligne de conduite nous amènerait à tenter de satisfaire tous les désirs au détriment des nôtres, ce qui aboutirait ici encore à un esclavage. Ainsi, en confondant les moyens...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation sur la bonheur
  • Dissertation sur le bonheur
  • Dissertation sur le bonheur
  • Dissertation bonheur
  • Dissertation bonheur
  • dissertation du bonheur
  • Dissertation sur le bonheur
  • Dissertation sur le bonheur

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !