Commentaire de texte tocqueville, l'ancien régime et la révolution

828 mots 4 pages
En 1789, la monarchie absolue est éradiquée par la Révolution française pour laisser place à une nouvelle société. Cette Révolution est souvent assimilée comme l’outil de destruction de l’Ancien Régime, du système des privilèges et qui a fait naître la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen. De ce fait de centralisation la Révolution commence à faire apparaître l’Etat tel qu’on le connaît aujourd’hui. En effet, la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen aborde la séparation des trois pouvoirs dans son Article 16 (Montesquieu) et [paradoxalement], la souveraineté [indivisible] (la métamorphose de la démocratie française, Cohen-Tanugi), qui restent cependant les deux grands principes de l’Etat.
Dans son texte de 1856 l’Ancien régime et la Révolution Alexis de Tocqueville se centralise sur cette Révolution qui a bouleversé la France et l’Europe entière, en abordant les raisons et les résultats de celle-ci.
Après avoir perçut ce qu’était réellement la Révolution française (I), Alexis de Tocqueville en dégage les origines (II).

I] La Révolution française : « une révolution sociale et politique » A. de Tocqueville nous fait remarquer que la Révolution française n’a pas été faite pour défaire l’empire des croyances religieuses mais pour créer particulièrement un nouvel ordre social (A) et politique (B) A] Une révolution sociale
Dans cet extrait de texte, A. de Tocqueville nous rappelle que la Révolution française a permit d’« accroître la puissance et les droits de l’autorité publique. », c'est-à-dire qu’elle ne s’appui pas sur le chaos et l’anarchie de la société, mais doit l’encadrer en augmentant le pouvoir détenu par l’état, à présent dans les mains du peuple révolutionnaire. L’analyse de Tocqueville paraît tout de même paradoxale, car la monarchie absolue à été effacé car les pouvoirs des gouvernants étaient trop important, en renforcer les pouvoirs de l’autorité publique ne prenons nous pas le risque de voir les pouvoirs de ces nouveaux

en relation

  • Commentaire: texte de alexis de tocqueville, extrait de «l’ancien régime et la révolution»
    2504 mots | 11 pages
  • Commentaire de « l’ancien régime et la révolution », alexis de tocqueville
    1710 mots | 7 pages
  • Ancien_regime
    100324 mots | 402 pages
  • Alexis toqueville
    107170 mots | 429 pages
  • De la démocratie en amerique
    3215 mots | 13 pages
  • Déclaration ddhc
    1328 mots | 6 pages
  • Tocqueville
    3344 mots | 14 pages
  • les peaces lines
    3397 mots | 14 pages
  • Histoire
    3233 mots | 13 pages
  • France de 1848 à 1879
    13206 mots | 53 pages