Commentaire entièrement rédigé de l'assomoir

Pages: 6 (1326 mots) Publié le: 4 janvier 2013
Le roman acquiert une portée considérable au XIX°siècle en se faisant notamment l’instrument de l’exploration de l’histoire et du monde. Au moment de la publication de L’Assommoir dont cet extrait est tiré, Emile Zola fit scandale parce qu’il introduisait dans l’univers du roman le monde ouvrier, avec son langage et ses mœurs, que le public lettré n’était pas disposé à juger digne d’un sujetartistique. Dans le passage qui nous intéresse, il nous présente un ouvrier au travail : tandis que « la Gueule d’Or » façonne un boulon sous les yeux d’une blanchisseuse qui, par sa présence, a conduit deux hommes à faire assaut d’habileté. Comment le regard de Gervaise transforme-t-il le portrait de Gueule d’or ? Nous sommes d’abord invités à saisir la grandeur du travail manuel du forgeron; cetteleçon est renforcée par le regard Gervaise qui, amoureuse de « la Gueule d’Or », colore le spectacle de son affectivité ; enfin, la description perd tout caractère réaliste pour atteindre la dimension d’une vision épique.


* * *

Tout d’abord, nous entrons avec Gervaise dans la forge et sommes ainsi invités à saisir la grandeur du travail manuel duforgeron.
En effet, le texte propose un portrait en action de l’ouvrier. L’accumulation de la ligne 4 « jeu classique, correct, balancé et souple » accumule les talents parfaitement coordonnés du forgeron. On a davantage l’impression d’assister à un spectacle que d’être dans l’atmosphère sordide d’un atelier du XIX° siècle : l’homme qui travaille devant nous est un véritable artiste qui, stimulépar le défi et désireux de plaire à une femme, exécute, comme à la scène, un morceau de bravoure.
Ensuite, le texte possède, à un certain degré, un caractère documentaire, dans la mesure où il contient des indications sur la technique de fabrication des boulons. On note ainsi le champ lexical relatif au travail du forgeron et de nombreuses précisions propres à l’écriture naturaliste : lemarteau écrase le métal rougi, ce qui permet de « le modeler par une série de coups » (l.8). C’est  « avec une science réfléchie » (l.7), « une précision rythmée » (l.8) qu’il modèle son boulon. Zola montre ainsi qu’il s’est documenté pour donner une description extrêmement précise et donc naturaliste de ce travail manuel.
En outre, l’impression d’aisance est telle que son marteau, Fifine, semblese mouvoir lui-même, comme si il dansait. Le marteau est en effet comparé à une danseuse vulgaire de « bastringue », agitant « ses guibolles  (l.4). Au contraire, par opposition à cette évocation un peu « canaille » l’auteur souligne le caractère grave et austère de la vision par la comparaison suivante : Fifine est « comme une dame noble, conduisant quelque menuet ancien ». Le menuet est une danseancienne et noble à trois temps. A travers cette image nous apparaissent donc la noblesse et la beauté du travailleur manuel.
Nous admirons donc ce travail minutieux et louable du forgeron mais ce texte s’enrichit d’une donnée supplémentaire, car cet homme au travail est contemplé par une femme qui l’admire : cette description est donc avant tout affective.* * *

D’abord, le regard de Gervaise présente un portrait physique magnifié de la « Gueule d’Or ». L’héroïne ne cache pas son intérêt pour le l’aspect physique de cet homme de chair et d’os comme le souligne la forte présence du champs lexical du corps avec « cou », « muscles », « poitrine » cheveux », » tempes » « épaules ». Gervaise est sensible à chaque détail physique et sensibleà sa « poitrine vaste » (l.15). La Gueule d’or n’est plus un ouvrier fabriquant un banal boulon, ce qui prouve à quel point Gervaise est séduite par le corps de la Gueule d’or.
De plus, cette fascination pour le corps de la Gueule d’or est confirmée et amplifiée avec une approche sensuelle, voire érotique. La poitrine « vaste, large, à y coucher une femme en travers.. » (L.15) est une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Extrait de commentaire entièrement rédigé.
  • TPE ENTIEREMENT REDIGE
  • Commentaire l'assomoir
  • Commentaire l'assomoir
  • Commentaire l'assomoir
  • Commentaire sur l'assomoir
  • Commentaire de l'assomoir
  • Commentaire rediger

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !